Filtrer par

Disponibilité

Il y a 41 produits.

Filtres actifs

Affichage 1-30 de 41 article(s)

Quelques définitions

Conférence des évêques : l'ensemble des évêques d'un même pays ou d'un territoire donné qui se réunissent ensemble pour promouvoir le bien de l'Eglise dans leur pays compte tenu des circonstances de temps et de lieu. Cette assemblée est une institution dont son fonctionnement est fixé par le droit canon. 

Diacre : c'est le premier degré du sacrement de l'ordre ; à l'origine les diacres étaient destinés au service de la table (cf Act. 6, 2) à la place des Apôtres qui devaient se consacrer à la prière et au ministère de la prédication. Mais avec le temps l'office du diacre a évolué ; les diacres sont toujours ordonnés en vue du service mais pris dans un sens plus large : ils assistent l'évêque et les prêtres dans la célébration des divins mystères, dans celle de proclamer l'Evangile, de prêcher et de se consacrer aux divers services de la charité.

Diocèse : c'est une zone territoriale confiée à un évêque pour l'administrer ; parfois lui est associé un évêque pour l'aider dans sa tâche , si cet évêque est de plein droit son successeur après sa mort, il est appelé évêque coadjuteur ; sinon il est seulement évêque auxiliaire.

Droit canonique : est l'ensemble des lois de 'Eglise qui régissent tous les catholiques.

Évêque du diocèse : expression qui s'emploie pour l'évêque en charge d'un diocèse. On devient évêque par l'ordination épiscopale. Imposition des mains : est un élément essentiel du sacrement de l'ordre. C'est la matière du sacrement qui se retrouve dans le rite d'ordination du diacre, du prêtre et de l'évêque. Au début du rite proprement dit l'évêque impose en silence les mains sur la tête de l'ordinant.

Messe chrismale : c'est la messe qui a lieu le Jeudi saint dans laquelle l'évêque consacre les saintes huiles (Saint Chrême) qui sont utilisées pour le sacrement de confirmation et l'extrême onction.

Ministres ordonnés : ce sont toutes les personnes qui ont une fonction dans les rites liturgiques en raison de leur caractère sacré qu'ils ont reçu par le sacrement de l'ordre, à savoir, le diacre, le prêtre et l'évêque.

Pontifical : est le livre liturgique dans lequel se trouve décrites toutes les cérémonies propres aux évêques.

Prêtre : c'est le deuxième degré du sacrement de l'ordre. On devient prêtre par l'ordination sacerdotale conférée par un évêque. Les prêtres ont le pouvoir de célébrer validement l'eucharistie, ou le saint sacrifice de la messe, et de remettre les péchés dans le sacrement de réconciliation ou de confession. Un prêtre a généralement la charge d'une paroisse ; il est alors curé de paroisse ; dans sa charge pastorale il peut être aidé d'un autre prêtre qui est appelé vicaire. Dans l'Eglise latine, les prêtres font une promesse de chasteté parfaite. Ils sont tenus au célibat pour toute la vie.

Sacerdoce commun des fidèles : en raison du baptême tout fidèle participe au sacerdoce unique du Christ. les fidèles exercent leur sacerdoce baptismal à travers leur participation, chacun selon sa vocation propre, à la mission du Christ.

Sacerdoce ministériel ou hiérarchique : il est reçu par le sacrement de l'ordre et comprend 3 degrés : diacre, prêtre, évêque. Ce sacerdoce est une participation plus intime au sacerdoce du Christ. Le sacerdoce ministériel est au service du sacerdoce commun, il est un des moyens par lesquels le Christ ne cesse de construire et de conduire son Eglise. entre le sacerdoce commun et le sacerdoce ministériel il y a une différence essentielle.

Saint Père ou pape est le successeur de l'apôtre saint Pierre, sur le siège de Rome ; il est le chef suprême de l'Eglise catholique.

Saint Siège : désigne le lieu géographique où réside le pape ; on parle de l'Etat du Saint-Siège ou état du Vatican.

Soutane : c'est, avec le clergyman, l'habit réglementaire du clergé séculier.