Filtrer par

Catégories

Disponibilité

Par catégorie

Retrouvez également ces produits par familles

Il y a 719 produits.

Filtres actifs

Affichage 1-30 de 719 article(s)

Quelques définitions

  1. Annonciation : c'est une fête du christianisme qui commémore le jour où l'Ange Gabriel est envoyé en ambassade auprès de la sainte Vierge Marie pour lui demander son consentement au  mystère de l'Incarnation,c'est à dire, au mystère du Dieu fait homme dans le sein de Marie. (cf l'évangile de saint Luc )
  2. Archimandrite : titre honorifique en usage dans l'Eglise orthodoxe ; il est un nom donné à un supérieur de plusieurs monastères par les moines orthodoxes ou dans les rites orientaux.
  3. Assomption : fête chrétienne qui commémore la montée au Ciel de la très sainte Vierge Marie avec son corps et son âme. Depuis Louis XIII, c'est la fête patronale de la France ; c'est un jour férié : le 15 août.
  4. Autocéphale : C'est le nom donné dans l'orthodoxie aux Eglises qui se référent aux conciles œcuméniques et qui jouissent d'une indépendance totale par rapport à d'autres patriarches.
  5. Chalcédoine est une ville grecque de Bithynie, située sur la mer Propontide, à l'entrée orientale du Bosphore, face à Byzance et au sud de Chrysopolis. Dans cette cité a eu lieu le quatrième concile œcuménique, dit concile de Chalcédoine, du 8 octobre au 1ᵉʳ novembre 451. Ce concile a affirmé solennellement que le Christ a deux natures, qu'il était vrai Dieu et vrai homme, il condamnait l'hérésie d'Eutyches , appelée hérésie monophysite.
  6. Concile : C'est une assemblée d'évêques de l'Église catholique (latine ou non) ou orthodoxe. Généralement ils sont susceptibles de se réunir pour prendre ensemble des décisions qui engagent la foi et la discipline sous l'autorité d'un primat.
  7.  Croix orthodoxe : c'est une croix qui a comme particularité d'avoir huit branches et se caractérise par ses trois barres horizontales : une petite barre transversale qui symbolise le titulum sur lequel était écrit "Jésus Roi des Juifs", en dessous une grande barre transversale pour les bras et plus bas, une barre plus petite pour l'appui des pieds.
  8. Dormition : ce terme Dormition est utilisé pour désigner la mort des saints et des pieux fidèles quand ce n'est pas une mort violente. Ce mot s'applique plus particulièrement à la mort de la Vierge Marie, Mère de Jésus.
  9. Exarchat : dans les Églises d'Orient, c'est en quelque sorte un évêché sans diocèse et sans structure prévue pour durer. C'est une façon de s'adapter à des circonstances particulières : absence d'une église locale organisée, nécessité d'assurer une vie liturgique à un personnel diplomatique, à de exilés.
  10. Higoumène  : ce terme est employé pour désigner le supérieur d'un monastère orthodoxe ou catholique oriental. Il est équivalent à celui d'abbé dans l'Église latine ou dans la règle de saint Benoît, Patriarche des moines d'Occident.
  11. Iconoclasme : l'iconoclasme est une hérésie du VIIe s. et VIIIe s. qui refuse le culte des images, le considérant comme une idolâtrie. L'Eglise a condamné cette hérésie au 7ème concile oecuménique, le 2ème concile de Nicée, en 787.
  12. Iconographe : c'est un artiste peintre spécialisé dans l'art des icônes religieuses. 
  13. Iconostase : dans les églises de rite byzantin,  l'iconostase est une cloison, généralement en bois, qui sépare les lieux où se tient le clergé célébrant du reste de l'église où se tiennent le chœur, le clergé non célébrant et les fidèles. Celle-ci est recouverte d'icônes religieuses réparties sur deux ou trois rangées selon un ordre bien précis.
  14. Melkite, ou Melchite, est une appellation donnée par les Syriaques jacobites et les Coptes aux chrétiens orientaux qui acceptent les définitions du Concile de Chalcédoine.
  15. Messe : c'est une cérémonie chrétienne au cours de laquelle le prêtre officiant célèbre l’eucharistie, actualisation du sacrifice rédempteur de Jésus-Christ où le Christ est rendu sacramentellement présent sous les espèces du vin et du pain. Elle constitue le point culminant de la liturgie catholique.
  16. Métropolite : c'est un titre religieux porté par certains évêques des Églises d'Orient. Ce terme est souvent synonyme d'archevêque.
  17. Monophysisme : est une hérésie qui nie que le Christ possède une vraie nature humaine  ne reconnait que la nature divine. Cette hérésie a été condamnée au concile de Chalcédoine en 451.
  18. Mont-athos : montagne du Nord de la Grèce; elle se trouve dans la péninsule de l'Aktè célèbre pour les vingt monastères orthodoxes présents depuis le Xe siècle. Ils forment la République monastique du Mont-Athos dont cette montagne fait partie.
  19. Nativité : appelée aussi Noël, parmi les fêtes chrétiennes, elle est sans doute la plus populaire ; elle commémore le 25 décembre la naissance du Christ dans une grotte à Bethléem en Judée.
  20. Oecuménique : ce mot signifie universel. il est employé pour spécifié le mouvement qui veut rassembler tous les croyants de confession chrétienne dans une seule Eglise selon la volonté du Christ rapporté par saint Jean au chapitre 17 : que tous soient un.
  21. Offices : dans le vocabulaire religieux, ce terme signifie tout type de prières que les religieux et prêtres doivent s'acquitter chaque jour
  22. Orthodoxie : par ce terme on désigne l'ensemble des Eglises séparées de Rome depuis 1054 quand Constantinople a rompu officiellement la communion avec l'Eglise latine.
  23. Pantocrator : nom grec qui signifie Tout Puissant et qui est attribué au Christ. Dans l'art le Christ Pantocrator est un Christ en majesté qui tient dans sa main les saintes Ecritures et de l'autre confesse la sainte Trinité et la double nature du Christ par la disposition des doigts. 
  24. Pâques : c'est la solennité des solennités dans laquelle les fidèles latins ou grecs commémorent la Résurrection de Jésus-Christ. Cette fête n'a pas lieu le même jour dans l'Eglise catholique et dans le monde orthodoxe.
  25. Patriarcat : désigne une zone territoriale gouvernée par un patriarche
  26. Patriarche : Le titre de patriarche est donné dans certaines Églises chrétiennes et désigne l'autorité suprême d'une Église autonome.
  27. Pentecôte : est une fête chrétienne qui commémore, 50 jours après Pâques, la descente de l'Esprit-Saint sur les Apôtres, 50 jours après la résurrection du Christ comme il est raconté dans les Actes des Apôtres au chapitre 2.
  28. Reliquaire : c'est une boîte ou un coffret, généralement richement orné, pour conserver les reliques des saints. Il en existe de toutes les tailles.
  29. Reliques : ce sont les restes de saints vénérés par les fidèles.
  30. Rite : dans le domaine religieux le rite est un cérémonial qui désigne un ensemble d'usages réglés par l'autorité ecclésiastique et qui constitue la liturgie.
  31. Rites orientaux : représentent l'ensemble des cérémonies religieuses de l'Eglise byzantine qu'elle soit catholique ou orthodoxe.
  32. Sacrements : c'est un signe sensible qui produit la grâce. Ils sont au nombre de sept, tous institués par le Christ Sauveur, à savoir : le baptême, la confirmation, l'Eucharistie, la Pénitence, le Mariage, l'ordre et l'extrême-onction.
  33. Saint Esprit : troisième personne de la sainte Trinité ; il est l'amour du Père et du Fils ; c'est pourquoi Il procède du Père et Fils.
  34. Saint Synode : Dans les Églises orthodoxes, séparées de Rome, le Saint-Synode est comme un concile permanent ; c'est l’autorité suprême qui seule peut prendre des décisions.
  35. La Sainte Vierge : elle est la mère de Jésus, appelée aussi Mère de Dieu, car elle est la mère d'un Fils qui est Dieu. Elle est Vierge car elle a conçu Jésus dans son sein, non d'une manière naturelle, mais par l'intervention de l'Esprit-Saint
  36. Schisme : c'est un mot d'origine grecque qui signifie séparation, déchirure. Le schisme a lieu dans l'Eglise quand des chrétiens ne reconnaissent plus le Pape comme l'autorité suprême de l'Eglise instituée par le Christ. Le schisme est toujours une séparation par rapport à l'Eglise catholique romaine qui est la seule et véritable Eglise fondée par Jésus-Christ.
  37. Signe de croix : c'est le symbole éminemment chrétien ; il consiste à porter sa main au front en disant "Au nom du Père", sur l'épaule gauche (l'épaule droite pour les Grecs orthodoxes) en ajoutant "et du Fils" et sur l'épaule droite (la gauche pour les Chrétiens orthodoxes) en terminant par "et du Saint Esprit. Amen".
  38. Transfiguration : c'est une fête liturgique dans laquelle on commémore la Transfiguration du Christ relatée en saint Matthieu () où le corps de Jésus  devint resplendissant de lumière en raison de la gloire de la divinité qui devenait en quelque manière visible.
  39. Trinité : c'est le plus grand mystère de l'Eglise catholique, un Dieu en trois personnes Père, Fils et Saint-Esprit. Les trois personnes sont consubstantiels, une seule substance.