Vierge de la Consolation Agrandir l'image

Vierge de la Consolation

TRT77

New product

Panneau central : Vierge de la Consolation - Panneaux latéraux : motif floral

Plus de détails

En stock

0
0/5 - 0 avis

36,67 € TTC


Caractéristiques – Triptyque religieux Vierge de la Consolation

RéférenceTRT77
Nom du produitVierge de la Consolation
Dimensionouvert : 22 cm x 15 cm fermé : 11,5 cm x 15 cm
Date1440-1
LieuTurin
FabricantTraditions Monastiques
Panneau centralIcône de la Vierge de la Consolation
Panneaux latérauxmotif floral
Matériaubois de chêne

En savoir plus – Triptyque religieux Vierge de la Consolation

L'icône de la Vierge de la Consolation qui a été choisie comme image centrale de ce triptyque religieux est une icône miraculeuse qui se trouve actuellement dans l'Eglise de la Consolata à Turin.
Cette icône de la Vierge de la Consolata a été découverte au lieu même où elle est vénérée à Turin aujourd'hui, par un jeune berger aveugle qui venait de Briançon à la suite d'une vision ; cela se passait en 1104. Il fut guéri miraculeusement par cette icône de la Vierge, qui, de ce fait, fut reconnue comme miraculeuse. Un sanctuaire fut construit pour accueillir et vénérer cette icône miraculeuse. Les fidèles s'y rendirent en foule et en retour reçurent de nombreuses grâces et bienfaits. Cela valut une grande popularité à l'icône qui se trouve actuellement sur l'autel majeur du sanctuaire qui date du XVème siècle. cette icône est une copie de l'icône de la Madone, salut du peuple romain qui se trouve actuellement à Rome dans l'église Sainte Marie du Peuple.
Notre Dame de la Consolata est la sainte patronne de la ville de Turin.
Cette vénérable et antique icône de la Vierge est remarquable par la douceur du visage et la profondeur du regard. Le liseré d'or autour du visage donne un aspect de noblesse et de dignité royale.
Consolata peut se prendre dans le sens de consolée, consolation ou consolatrice. La Vierge se trouvait au pied de la croix s'offrant avec son Fils pour le salut du monde. Ainsi au soir du Vendredi saint, la sainte Vierge était dans une grand deuil, dans un océan de souffrances. Elle fut consolée par la résurrection de son Fils qui eu lieu le troisième jour et qui lui apparut en premier. Les Evangiles ne parlent pas de l'apparition de Jésus à sa sainte Mère ; mais il est bien évident qu'avant de se montrer aux saintes femmes et aux apôtres comme le rapporte les Evangiles, il s'est montré ressuscité et glorieux à sa sainte Mère. c'est tellement évident qu'il n'est pas nécessaire de le dire et la sainte Tradition la toujours crut ainsi. La sainte Vierge ainsi consolée peut jouer le rôle de consolatrice auprès de ses enfants d'adoption qui sont encore pèlerins dans cette vallée de larmes.

  • Les avis (0)
  • Aucun avis pour le moment


    Ajouter un avis

    Produits associés