Sainte Rita de Cascia Agrandir l'image

Sainte Rita de Cascia

TRT106C

New product

Panneau central : Sainte Rita - Panneaux latéraux : motif floral

Plus de détails

En stock

0
0/5 - 0 avis

36,67 € TTC


Caractéristiques – Sainte Rita de Cascia

RéférenceTRT106C
Nom du produitSainte Rita de Cascia
Dimensionouvert : 22 cm x 15 cm fermé : 11,5 cm x 15 cm
Panneau centralIcône de Sainte Rita
Panneaux latérauxmotif floral
Matériaubois de chêne

En savoir plus – Sainte Rita de Cascia

Par la mort de son mari mort assassiné et de ses deux enfants, Sainte Rita de Cascia se trouva libre pour réaliser son désir de jeunesse, mais son entrée au couvent ne se fera pas facilement ; il faudra même un fait miraculeux et extraordinaire : une apparition de ses trois saints préférés, saint Jean-Baptiste, saint Augustin et saint Nicolas de Tolentino qui la firent entrer dans le monastère d'une manière miraculeuse. Nous ne sommes pas très fixés sur les circonstances précises, mais l'entrée par la voie des airs semble une pieuse exagération car le procès de canonisation mentionne explicitement une autre manière.
Dans ce miracle la supérieure reconnut la volonté de Dieu mais elle ne manqua pas d'éprouver son obéissance, pierre de touche d'une véritable vocation religieuse, en lui ordonnant d'arroser pendant un an une plante sèche ou un bâton sec ; après un assez long espace de temps, le bâton bourgeonna et devint une vigne magnifique chargée de grappes énormes. Cette vigne existe encore au XXIème siècle. Cet épisode est raconté par un seul ancien biographe mais il ne précise pas le type de plante ni quel fut le résultat de cet acte d'obéissance répétitif. L'historien demeure donc hésitant sur le parti à prendre concernant la véracité de cet épisode.

Sainte Rita se distingua par sa pénitence, ses jeûnes, et son austérité. Cet amour da la pénitence était intimement lié avec une grande dévotion envers la Passion de Jésus-Christ notre Sauveur. Cet ardent amour pour le Christ souffrant lui valut la grâce insigne, en 1432, d'une stigmatisation, mais cette nouvelle grâce fut la source d'une nouvelle épreuve, car ce stigmate était visible et la plaie était purulente et tellement nauséabonde qu'elle fut obligée de vivre recluse dans sa cellule pendant 15 ans, c'est-à-dire jusqu'à sa mort. Pour plus de détails concernant cette stigmatisation vous pouvez consulter la description de cette icône de sainte Rita de Cascia IC_8022DF sur notre boutique religieuse.
Un an avant sa mort, en 1446 devait avoir lieu à Rome la canonisation de saint Nicolas de Tolentino, premier saint canonisé de l'ordre des ermites de saint Augustin ; à cette occasion ses soeurs en religion se rendent dans la ville éternelle, mais celles-ci répugnaient d'être accompagnées de sainte Rita avec sa plaie purulente et nauséabonde du stigmate. Alors par une prière fervente, sainte Rita obtient la guérison provisoire de sa plaie qui réapparu à son retour à Cascia quelques semaines après.
Quelques mois avant sa mort eut lieu le célèbre miracle des roses, miracle dont le récit a été choisi comme description de l'icône de sainte Rita IC_7107DF sur notre boutique religieuse.
Pour l'année de sa mort il y a une hésitation entre deux dates : 22 mai 1447, date retenue par le procès de béatification, et 1457, année qui se trouve dans le procès de canonisation.
L'année la plus vraisemblable serait 1447, car celle de 1457 serait due à une mauvaise interprétation de ce chiffre qui se trouve peint sur le cercueil historié ; ce chiffre 1457 lu sur ce cercueil ne serait pas la date de sa mort mais la date à laquelle les fresques ont été peintes sur le cercueil de la sainte. Ces fresques racontent quelques épisodes marquants de la vie de sainte Rita de Cascia, d'où son nom de cercueil historié. Pour un résumé du culte de saint Rita de Cascia après sa mort et de son expansion, vous pouvez consulter cette notice de l'icône sainte Rita de Cascia disponible sur notre boutique religieuse.

  • Les avis (0)
  • Aucun avis pour le moment


    Ajouter un avis