Vierge de la Consolata (détail) Agrandir l'image

icône de la Vierge de la Consolata (détail)

IC_173A

New product

Taille disponible : 14,5 x 10,5 cm (M173A)

Plus de détails

En stock

0
0/5 - 0 avis

13,33 € TTC


Caractéristiques – Icône religieuse Vierge de la Consolata (détail)

RéférenceIC_173A ou M173A
Auteurinconnu
Nom du produitVierge de la Consolata (détail)
Dimension14,5 x 10,5 cm
FabricantTraditions Monastiques
Matériaubois massif
Mode de fabricationImage collée sur bois

En savoir plus – Icône religieuse Vierge de la Consolata (détail)

Cette icône représente le visage en gros plan de l'icône de la Vierge de la Consolata disponible aussi sur notre boutique chrétienne.
Cette Vierge de la Consolata est la sainte Patronne de la ville de Turin en Italie. Cette icône religieuse est actuellement vénérée dans l'église de la Vierge de la Consolata. En raison de la manière selon laquelle cette icône a été découverte, elle est considérée comme une icône miraculeuse. Les nombreux bienfaits obtenus par cette Madone a confirmé son caractère miraculeux. C'est en 1104 qu'a eu lieu la découverte miraculeuse de cette icône qui se trouvait enfouie sous les décombres d'une église où cette icône religieuse était auparavant vénérée. Un jeune aveugle originaire de Briançon eut une vision dans laquelle il vit cette icône de la Vierge perdue dans les ruines d'une antique église dédiée à saint André et détruite par un incendie quelque temps auparavant. La Providence divine, en choisissant un aveugle pour retrouver cette icône religieuse, donne une preuve de l'authenticité de cette vision, car comment un aveugle peut-il retrouver un objet religieux perdu sous des décombres ? Le caractère miraculeux fut encore confirmé par un autre miracle car, le jeune homme recouvra la vue au moment où l'icône de la Vierge fut retrouvée.
Cette icône est datée du Vème, et elle est considérée comme une copie de la Madone, Salut du peuple romain, vénérée à Rome dans l'église Sainte Marie du Peuple.
L'étoile qui se trouve sur le front de la Vierge symbolise la virginité de Marie selon les canons iconographiques de l'art byzantin. Normalement, il y a aussi deux autres étoiles une sur chaque épaule et ces trois étoiles confessent la virginité de Marie avant l'enfantement, pendant l'enfantement et après l'enfantement. Compte tenu du gros plan, nous ne voyons pas les épaules, mais sur l'icône originale, l'étoile de l'épaule gauche n'apparait pas car elle est cachée par l'Enfant-Jésus.
Le regard de Marie de cette icône est emprunt de douceur, de bonté et de tristesse. C'est une invitation à vivre dans l'intimité de Marie , à laisser notre coeur s'ouvrir à l'amour, à se rappeler combien la Vierge a souffert lors de la Passion de son divin Fils, Passion que nous pouvons voir symbolisée par la couleur sombre du voile de la Vierge Marie.


--------------------

Toutes les icônes de ce modèle IC_173A sont munies au dos d'un trou, pour pouvoir être fixées au mur. Ce trou est cranté pour faciliter son centrage. Vous pouvez aussi l'exposer sur un chevalet.


Pour le format M173A voir les chevalets IKNBZML12 ou HCPL1
Pour le format GL173A voir les chevalets RVAGL42 ou IKNG27

Vous trouverez les chevalets dans l'onglet "Produits associés" ou la catégorie "Accessoires"

  • Les avis (0)
  • Aucun avis pour le moment


    Ajouter un avis

    Produits associés