Thérèse à huit ans Agrandir l'image

Diptyque de Thérèse à huit ans

D81A

New product

Panneau gauche : Thérèse à huit ans - Panneau droit : une citation de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus

Plus de détails

En stock

0
0/5 - 0 avis

31,67 € TTC


Caractéristiques – Diptyque religieux : Thérèse à huit ans

RéférenceD81A
Nom du produitThérèse à huit ans
Dimensionouvert : 22 cm x 15 cm fermé : 10,5 cm x 15 cm
Date1881
FabricantTraditions Monastiques
Panneau droitune citation de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus
Panneau gaucheThérèse à huit ans
Matériaubois de merisier

En savoir plus – Diptyque religieux : Thérèse à huit ans

La citation choisie pour ce diptyque religieux provient du manuscrit autobiographique A rédigée à la demande de Mère Agnès de Jésus. Voici le contexte de cette citation :

« Lorsqu'un jardinier entoure de soins un fruit qu'il veut faire mûrir avant la saison, ce n'est jamais pour le laisser suspendu à l'arbre, mais afin de le présenter sur une table brillamment servie. C'était dans une intention semblable que Jésus prodiguait ses grâces à sa petite fleurette... Lui qui s'écriait aux jours de sa vie mortelle dans un transport de joie: 'Mon Père, je vous bénis de ce que vous avez caché ces choses aux sages et aux prudents et que vous les avez révélées aux plus petits,' voulait faire éclater en moi sa miséricorde; parce que j'étais petite et faible il s'abaissait vers moi, il m'instruisait en secret des choses de son amour. Ah! si des savants ayant passé leur vie dans l'étude étaient venus m'interroger, sans doute auraient-ils été étonnés de voir une enfant de quatorze ans comprendre les secrets de la perfection, secrets que toute leur science ne leur peut découvrir, puisque pour les posséder il faut être pauvre d'esprit!... Comme le dit Saint Jean de la Croix en son cantique: 'Je n'avais ni guide, ni lumière, excepté celle qui brillait dans mon coeur, cette lumière me guidait plus sûrement que celle du midi au lieu où m'attendait Celui qui me connaît parfaitement.' »

Comme image choisie pour illustrer cette phrase de sainte Thérèse nous avons mis une photo de Thérèse à 8 ans. de cela il ne faut pas conclure que la citation de la saint de Lisieux s'applique à elle alors qu'elle avait 8 ans. Le contexte de la citation montre clairement qu'elle fait allusion à son adolescence. Mais en prenant une photographie de la sainte ayant encore l'âge d'une enfant faible et petite, nous lui donnions un sens spirituel.
Cette photographie est un détail d'une photo prise en 1881 avec sa soeur Céline, quatre ans plus âgée qu'elle, qui lui pose sa main gauche sur l'épaule gauche. Ce détail anodin permet de mieux apprécier l'association de cette photo et de cette citation. Car celle-ci provient d'un passage où sainte Thérèse parle de son amitié profonde avec sa soeur Céline. Quelques lignes plus haut sainte Thérèse avait écrit : « Céline était devenue la confidente intime de mes pensées ». Et plus bas, après la citation, nous pouvons lire les lignes suivantes : « c'était pour ainsi dire la même âme qui nous faisait vivre; depuis peu de mois nous jouissions ensemble de la vie la plus douce que des jeunes filles puissent rêver … A peine avions-nous eu le temps de goûter cet idéal du bonheur, qu'il fallait s'en détourner librement (annonce de sa vocation), et ma Céline chérie ne se révolta pas un instant. …Céline devint donc la confidente de mes luttes et de mes souffrances, elle prit la même part que s'il se fut agi de sa propre vocation. »

Citation :

Parce que j'étais petite et faible,
Jésus s'abaissait vers moi
et m'instruisait en secret
des choses de son amour.
(Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de la sainte Face, A 89,5)

Articles du blog en relation – Diptyque religieux : Thérèse à huit ans

  • Les avis (0)
  • Aucun avis pour le moment


    Ajouter un avis

    Produits associés