Ste Thérèse "au lys" Agrandir l'image

Diptyque Ste Thérèse au Lys avec citation "Aimer, c'est tout donner"

D89A

New product

Panneau gauche : Ste Thérèse "au lys" - Panneau droit : citation de Ste Thérèse de l'E.-J. "Aimer, c'est tout donner"

Plus de détails

En stock

5
5.00/5 - 1 avis

38,00 € TTC


Caractéristiques

RéférenceD89A
Nom du produitDiptyque Ste Thérèse au Lys avec citation "Aimer, c'est tout donner"
Dimensionouvert : 22 cm x 15 cm fermé : 10,5 cm x 15 cm
Datejuillet 1896
FabricantTraditions Monastiques
Panneau droitcitation de Ste Thérèse de l'E.-J. "Aimer, c'est tout donner"
Panneau gaucheSte Thérèse "au lys"
Matériaubois de merisier

En savoir plus

Pour ce diptyque consacré à sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus nous avons choisi pour le panneau droit une citation tirée du poeme « POURQUOI JE T'AIME, O MARIE ! ». ce poeme fut composé en mai 1897. Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus était déjà bien malade car à partir de ce mois de mai elle ne va plus à l'office et elle est déchargée de tout emploi. D'autre part elle commence à pressentir la diffusion de ses écrits et confie à la même époque à Céline « J'ai encore quelque chose à faire avant de mourir » Ce quelque chose est une poesie en l'honneur de Marie pour exprimer la manière dont elle voit Marie. Pour elle, la Mère de Jésus a mené avant tout une vie de foi. C'est dans l'Evangile quelle puise son inspiration : « Ce livre-là me suffit » «L'Evangile m'apprend... et mon coeur me révèle ».

Ce poeme comprend 25 strophes. La citation provient de la 22ème strophe :


Tu nous aimes, Marie, comme Jésus nous aime
Et tu consens pour nous à t'éloigner de Lui.
AIMER C'EST TOUT DONNER ET SE DONNER SOI-MEME
Tu voulus le prouver en restant notre appui.
Le Sauveur connaissait ton immense tendresse
Il savait les secrets de ton coeur maternel,
REFUGE DES PECHEURS, C'EST A TOI QU'IL NOUS LAISSE
QUAND IL QUITTE LA CROIX POUR NOUS ATTENDRE AU CIEL.

Sur le panneau gauche se trouve une photo de sainte Thérèse prise début juillet 1896. Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus tient dans ses mains d'une manière un peu gauche un lys. Sur son visage nous pouvons lire un caractère énergique et décidé avec un regard profond. Soeur Agnès trouve cette photo ratée alors que Soeur Geneviève est satisfaite … Quoiqu'il en soit cette photo a été choisie pour illustrer l'édition en fac-similé des Manuscrits autobiographiques en 1956. A ce choix il n'y a rien d'étonnant puisque à cette date soeur Geneviève était encore en vie et elle a sans doute eu son mot à dire pour le choix de l'illustration. Pour qui est au courant on peut déceler sur la photo quelque trace de la maladie qui mine sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus. A cette date elle sera présentée au docteur de Cornière, médecin de la communauté. A cette époque son frère spirituel le Père Roulland part le 29 juillet pour les missions en Chine ; c'est l'occasion pour elle d'un échange intense de courrier et d'être plus unis par les liens de l'apostolat.
Le 6 août 1896 c'et la consécration à la sainte Face avec soeur Geneviève de la Sainte-FAce (Céline). La consacrée contemple avec amour le visage du Christ, sa beauté, ses larmes, sa bouche adorée qui a soif. Elles prient pour recevoir et diffuser l'amour exprimé par cette Face adorable. Sur ce visage de sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus, cet amour de resplendit-il pas ?


Citation :

Aimer, c'est tout donner,
et se donner soi-même.

(Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de la sainte Face ; Poesies   Pourquoi je t'aime o Marie P 54, 22)

  • Les avis (1)

  • févr. 12, 2018
    5
    (5/5
    Très beau
    Très bien. Identique à l'image. Très bonne qualité. Emballage parfait.
     
    Page: 1

    Ajouter un avis

    Produits associés