Categories

Recherche dans le blog

L'Archiconfrérie du scapulaire de saint Michel à Rome

Diptyque saint Michel Archange avec la prière de Léon XIII

Dans un article précédent nous avons parlé de l'Archiconfrérie de saint Michel du Mont Saint-Michel du diocèse de Coutances. Nous allons maintenant nous intéressé à l'Archiconfrérie du scapulaire de saint Michel à Rome afin d'y voir un peu plus clair au sujet du scapulaire de saint Michel.

Comme le laisse entendre le nom de cette archiconfrérie, sa raison d'être est le scapulaire de saint Michel : il n'est donc pas possible de parler de l'un sans mentionner l'autre.

Origine de la confrérie du scapulaire de saint Michel

Si le bienheureux Pape Pie IX avait approuvé et favorisé la fondation de la confrérie du scapulaire de saint Michel, c'est seulement sous le Pape Léon XIII, en 1878, que la confrérie put être érigée solennellement dans  l'église Saint-Eustache à  Rome. L'année suivante elle fut transférée dans l'église di S. Angelo in Pescheria à Rome. Le 20 juillet 1880 elle fut élevée au rang d'archiconfrérie avec le droit de s'agréger partout des confréries du même genre et de leur communiquer ses propres indulgences. 

Saint Michel Archange contre le dragon

But de l'archiconfrérie du scapulaire de saint Michel

Son but est, grâce au secours et à la protection des saints Anges, des milices célestes sous la conduite de saint Michel, de défendre les confrères contre les puissances infernales, d'obtenir la liberté et l'exhalation de la sainte Eglise et, en général, l'extension du règne de Dieu dans les âmes.

Les membres l'archiconfrérie du scapulaire de saint Michel

A l'origine, pour appartenir à cette archiconfrérie, il fallait l'inscription, bénédiction et imposition du scapulaire. Pour gagner les indulgences accordées à l'Archiconfrérie, il était absolument indispensable d'être reçue dans la confrérie, mais le port du scapulaire n'était pas nécessaire. On recommandait beaucoup aux confrères ou membres de cette association de porter le scapulaire de saint Michel qui est l'insigne de la confrérie.

Outre le port du scapulaire, on recommandait aux confrères la récitation du chapelet angélique ou chapelet de saint Michel.

Scapulaire de saint Michel Archange

Description du scapulaire de saint Michel

A la différence des autres petits scapulaires où les deux pièces d'étoffe sont rectangulaires, pour le scapulaire de saint Michel ces deux morceaux de tissu ont la forme d'un écusson. l'un est de couleur bleue et l'autre de couleur noire et un cordon est bleu et l'autre noir. Sur chacun des morceaux est écrit "Quis ut Deus ?", (qui est comme Dieu ?). C'est le cri de saint Michel quand il vainquit Satan et les anges rebelles qui s'étaient révoltés contre Dieu.

L'image de saint Michel Archange n'est pas obligatoire, mais si elle est cousue ou collée sur le tissu il faut qu'elle soit plus petite que l'étoffe afin que sa couleur reste bien visible.

Formule de bénédiction

Le 23 août 1883 la Sacrée Congrégation des Rites a approuvé la formule de bénédiction et d'imposition de ce scapulaire. Mais seul le directeur de l'archiconfrérie avait le pouvoir d'agréger et à l'archiconfrérie et de bénir et imposer le scapulaire. En outre il peut donner à tous les prêtres qui en font la demande, le pouvoir personnel de bénir et d'imposer aux fidèles le scapulaire de saint Michel et de les admettre en même temps dans la confrérie.

Saint MIchel Archange

Le scapulaire de saint Michel de Rome aujourd'hui

Depuis la reconnaissance officielle de l'archiconfrérie du scapulaire de saint Michel et de l'approbation du scapulaire au XIXe s., bien des choses ont changé :

- avec l'instruction du culte divin datée du 26 septembre 1964, la plus part des bénédictions réservées ne le sont plus ; c'est le cas pour la bénédiction du scapulaire de saint Michel ; par conséquent tout prêtre à le droit de bénir et d'imposer le scapulaire de saint Michel. Pour être agrégé à la confrérie, il suffit alors de faire inscrire son nom dans le registre de la confrérie ou dans celui d'une confrérie canoniquement érigée.

- Au jour d'aujourd'hui, cette confrérie n'est plus vraiment active ; le prêtre romain, de l'église di S. Angelo in Pescheria, avec qui je suis rentré en contact, m'a dit que cela fait bien des années qu'il n'avait pas vu le registre et que les inscriptions ne se faisaient plus, mais que dans la prière du premier lundi du mois, il prie spécialement pour toutes les personnes consacrées.

Saint Michel Archange aux ailes déployées

Il est donc clair qu'aujourd'hui n'importe quel prêtre peut bénir et imposer le scapulaire de saint Michel en employant la formule de bénédiction et d'imposition approuvée par Rome en 1883. Le fidèle ne pourra plus bénéficier des indulgences spécifiques qui étaient attachées à la confrérie puisque depuis la réforme des indulgences elles étaient supprimées et sont remplacées par des indulgences liées selon les nouvelles normes. Par contre le fidèle bénéficiera toujours d'une protection spéciale de saint Michel. Si le fidèle regrette que l'adhésion à la confrérie de Rome n'est plus possible, il peut s'agréger à une autre confrérie active où saint Michel est honoré, comme la confrérie du Mont Saint-Michel :

Si la confrérie du scapulaire de saint Michel semble en sommeil, pour ne pas dire plus, le flambeau a été repris par une congrégation polonaise qui a fait du scapulaire de saint Michel son bien propre. Nous composerons un autre article qui sera le dernier consacré au scapulaire de l'Archange saint Michel.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire