Categories

Recherche dans le blog

Les chapelets ou couronnes en l'honneur de la Vierge Marie

Chapelet des 20 mystères du rosaire

Chapelet et couronne

Quand on parle du chapelet sans aucune précision, quand aucune épithète ne s'ajoute à ces mots, on fait référence au chapelet le plus populaire le plus connu, celui de la Très sainte Vierge, composé de 5 dizaines auxquelles sont associés des mystères de la vie du Christ. Ici nous n'en parlerons pas car nous avons déjà consacré plusieurs articles sur ce sujet et il mérite un traitement à part. Par couronne on désigne toute forme de prières répétées en un nombre de fois déterminé au moyen de grains enchaînés ou enfilés. On peut très bien à la place de couronne employé le mot chapelet mais il faut préciser duquel il s'agit ; par exemple le chapelet des sept douleurs de Marie.

Le chapelet de sainte Brigitte

Le chapelet est ainsi nommé parce qu'il est dû à sainte Brigitte de Suède née en 1302, et fondatrice de l'ordre du Saint-Sauveur.

Il se récite en l'honneur de la sainte Vierge et en mémoire des 63 années qu'elle a passées, selon une pieuse tradition, sur la terre. Il se compose de 6 dizaines, chacune de 1 Notre Père, 10 Ave et un credo ; ensuite, on ajoute encore un Notre Père, pour compléter le nombre de 7 en mémoire des 7 Douleurs et des 7 Allégresses de la sainte Vierge, et 3 Ave pour arriver aux 63 années.

Le chapelet de sainte Brigitte reçut de Dieu, dès le principe, une vertu salutaire. Entre autres faits, à Rome une malade dont l'état était désespéré recouvra instantanément sa pleine santé, dès que sainte Brigitte l'eut touchée de son chapelet. A la suite de cet éclatant miracle, cette dévotion fut de plus en plus connue estimée et pratiquée.

Il existe une autre manière abrégée de réciter ce chapelet et approuvée par le pape Léon XIII : elle comprend 5 dizaines. Chacune comprend un Notre Père, dix Je vous salue Marie  et un Je crois en Dieu. Après les 5 dizaines on n'ajoute rien.

La première approbation pontificale date de 1515 sous le pontificat de Léon X. En approuvant le chapelet de sainte Brigitte l'Eglise n'a aucunement l'intention de prendre à son compte le nombre d'années, 63, que la sainte Vierge a passé sur terre.

Icône Notre-Dame des sept douleurs

Chapelet ou couronne de Notre-Dame des Sept-Douleurs

Ce chapelet doit son origine à l'Ordre vénérable des Servites de Marie, fondé vers le milieu du XIIIe s., sur le mont Senario, près de Florence. Il a été propagé par les sept saints fondateurs de cet Ordre. Il a été approuvé seulement en 1724 par le pape Benoît XIII.

Il se compose de 7 parties ou séries de grains, comprenant chacune un Notre Père et sept Je vous salue Marie, en souvenir des sept douleurs de la très sainte Vierge Marie, que les fidèles doivent méditer pieusement en les récitant.

Ces sept douleurs sont :

- la première est celle que Marie ressentit à la parole du saint Vieillard Siméon : "Un glaive de douleur transpercera votre âme".

- la seconde est celle que Marie éprouva quand elle fut obligée de fuir en Egypte

- la troisième douleur provient de la perte de Jésus au Temple quand il avait 12 ans

- la quatrième douleur est celle que la sainte Vierge Marie éprouva quand elle rencontra son Fils bien-aimé durant le chemin de croix.

- la cinquième douleur est celle que Notre-Dame ressentit quand son Fils Jésus fut élevé sur l'arbre de la croix, comment le sang coula de toutes les parties de son très saint corps et comme enfin il mourut après trois heures d'agonie.

- la sixième douleur de Marie fut causée par le côté percé d'une lance et que, descendu de la croix, Jésus fut déposé sur le sein très pur de la Vierge Marie.

- La septième douleur est celle que Marie éprouva quand elle v it comment le très saint  corps de son Fils Jésus fut déposé dans le tombeau.

On terminera par la prière de 3 Ave Marie pour vénérer les larmes que la sainte Vierge Marie, versa dans ses douleurs, pour obtenir la grâce d'un vrai repentir et gagner les indulgences.

Mystère de l'Annonciation

Le chapelet des sept allégresses de la Vierge Marie

Son origine est franciscaine et a été approuvé en 1515 par le pape Léon XIII. Il se compose de sept dizaines d'Ave auxquelles on ajoute deux Ave pour honorer les 72 années de la Mère de Dieu et enfin un Pater et un Ave pour le pape. Entre les 63 années de sainte Brigitte et les 72 des franciscains, il faut choisir... Cette différence montre bien que l'approbation de ces deux chapelets par le Saint-Siège ne tranche pas la question de l'âge à laquelle la sainte Vierge a  terminé sa vie terrestre.

Les sept mystères honorés sont 

- l'Annonciation,

- la Visitation,

- la Nativité,

- l'Adoration des mages,

- Jésus retrouvé au Temple,

- la Résurrection de Jésus,

- l'Assomption.

Statue de la Vierge de l'Immaulée Conception

Chapelet de l'Immaculée Conception

Ce petit chapelet doit son origine (1845) au P. Bonaventure de Ferrare, de l'ordre des Capucins. Par un bref du 22 juin 1855 le pape PIe IX a approuvé ce chapelet qu'il a enrichit d'indulgences.

Voici la manière de le réciter : 

- on commence par un signe de croix,

- trois fois l'invocation "Bénie soit la sainte Immaculée Conception de la bienheureuse Vierge Marie

- un Notre Père,

- quatre "Je vous salue Marie,

- "Un Gloire soit au Père..."

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire