Prier le chapelet pour sauver son âme

Publié le : 20/04/2017 15:00:02
Catégories : Articles religieux, objets monastiques , La Vierge Marie , Le chapelet catholique

A plusieurs reprises nous avons déjà parlé du livre "le secret du Rosaire", de saint Louis Marie Grignion de Monfort. Cet ouvrage nous paraît si important et fondamental que nous n'hésitons pas à le recommander une nouvelle fois.

Pour bien comprendre l'importance de livre, rappelons le  titre en son entier : "Le secret du rosaire, pour se convertir et se sauver".

Le salut éternel

Les mystères du rosaire et Notre-Dame de Fatima

Le titre fait allusion à la conversion et au salut. Si nous pensons que tout le monde est sauvé et que l'enfer est vide, à quoi bon donner tant d'importance au salut puisque c'est acquis d'avance ? Malheureusement ce n'est pas l'enseignement de l'Eglise : le salut n'est pas quelque chose d'automatique, acquis d'avance. Pour s'en convaincre il suffit de rappeler les points suivants :

- L'Eglise enseigne, comme étant un dogme de la foi catholique, l'existence de l'enfer qui n'aura pas de fin.

- Nombreux sont les passages du nouveau Testament qui parlent d'un enfer comprenant des damnés pour toute l'éternité.

- Tous les grands docteurs et saints ont affirmé qu'il y a des âmes en enfer. Pour ne  citer que des témoignages récents :

- à Fatima la sainte Vierge a montré aux trois petits enfants l'enfer avec des damnés ;

- Soeur Josefa Menendez a eu d'incroyables expériences de l'enfer ; elle y a été transporté et vu des damnés ;

- Sainte Faustine Kowalska a eu des expériences similaires : séjour en enfer où elle a vu des prêtres et des religieux.

Ainsi la damnation pour l'éternité est une possibilité même pour un catholique, un prêtre, un religieux, un évêque, un pape.

Dans ces conditions, le salut de son âme est une affaire à prendre très au sérieux ; et comme beaucoup de saints l'ont dit, c'est la seule chose qui compte ici-bas.

Le Secret du rosaire

Le secret du rosaire

Le Secret du rosaire

En revenant au livre de saint Louis Marie Grignion de Montfort, le rosaire est présenté comme un moyen quasi infaillible pour se sauver ; c'est un secret car peu de personnes en sont convaincus. C'est un moyen simple, facile qui assure un bien éternel :

- simple, car il consiste dans la répétition de quelques prières à la portée de tous ;

- facile, réciter le chapelet demande 20 mn environ ; cela peut se dire partout, en marchant, en voyageant, dans le train, en voiture, etc...

Evidemment, cela ne remplace pas la conversion, cela ne signifie pas un salut sans conversion ; et ce n'est pas sans raison que ces deux mots convertir et se sauver se trouvent dans le titre.

Mais si le pécheur commence à réciter le chapelet avec sincérité, la sainte Vierge l'amènera à la conversion, même si cela prendra plusieurs années, et de là au salut.

Le Rosaire est une manifestation de la bonté et de la miséricorde de Dieu qui a un moyen si petit, si simple donne un effet sans aucune mesure : le salut éternel !

Cette puissance du Rosaire vient en grande partie de l'Ave Maria : prière sublime dont on n’aura jamais sondé la grande richesse.

Si vous n'êtes pas encore convaincu pour prier votre chapelet chaque jour, lisez "Le secret du Rosaire, pour se convertir et se sauver" !

Tous nos articles religieux pour vous aider à bien prier le chapelet : la dévotion au Rosaire

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)