Categories

Qu'est-ce que le chapelet de saint Benoît ?

Présentation du chapelet de saint Benoît

 Le chapelet de saint Benoît n'est rien d'autre qu'un chapelet marial composé de cinq dizaines, dont le coeur est une médaille de saint Benoît et le crucifix du chapelet une croix de saint Benoît, c'est-à-dire, un crucifix avec au centre une médaille de saint Benoît. La couleur des grains n'a aucune importance. Voici un modèle de chapelet de saint Benoît :

Chapelet de saint Benoît en verre de Bohême rouge profond

Pour les grains du "Notre Père" une médaille de saint Benoît

Parfois nous trouvons des chapelets de saint Benoît avec en guise du grain qui sépare chaque dizaine une médaille de saint Benoît, comme ce chapelet en verre de Bohême, couleurs ambre dégradés :

Chapelet de saint Benoît avec des médailles pour le pater

D'autres fabricants d'articles religieux vont encore plus loin ; tous les grains, petits et grands, autant ceux sur lesquels nous prions le Notre Père que ceux sur lesquels nous prions les "Je vous salue Marie", sont des médailles de saint Benoît. Est-ce vraiment nécessaire ? Une telle manière de faire, n'a rien de mal mais n'apporte rien de plus. Les effets de la médaille de saint Benoît est indépendant du nombre ; que vous en portiez une ou dix médailles de saint Benoît vous serez autant protégé.

Peut-on se contenter d'accrocher une médaille de saint Benoit à un chapelet ?

Il est toujours permis de fixer à n'importe quel chapelet marial une médaille de saint Benoît ; nous bénéficierons bien de sa protection, mais pour autant on ne pourra pas considérer ce chapelet comme un chapelet de saint Benoît. Pour qu'un chapelet soit considéré comme tel, la médaille de saint Benoît doit faire partie des éléments essentiels du chapelet. Or le coeur et la croix sont des parties essentielles du chapelet.

Est-ce nécessaire d'avoir une croix de saint Benoît et une médaille pour le coeur du chapelet ?

Entre ces deux parties, l'élément le plus important est la croix de saint Benoît, car elle apporte plus de grâces qu'une simple médaille du Patriarche des moines d'Occident. Pour en revenir à la question précédente, accrocher une simple médaille de saint Benoît aura donc moins d'effets que la croix.

Médaille de saint Benoît

Est-ce vraiment nécessaire d'avoir une deuxième médaille de saint Benoît ?

Mettre pour le coeur du chapelet, une médaille de saint Benoît semblerait inutile puisqu'il y a déjà une médaille sur le crucifix de saint Benoît. A cela on peut répondre que la présence d'une autre médaille de saint Benoît en guise de coeur du chapelet, permet de rappeler la valeur par elle-même de la médaille de saint Benoît, qui pourrait être mise au second plan et comme dépendante du crucifix. De plus les croix du chapelet sont généralement assez réduites ; par conséquent la médaille risque d'être trop petite ; et il devient pratiquement impossible de distinguer les détails. Par contre en choisissant comme coeur du chapelet la médaille de saint Benoît, on a la possibilité d'en mettre une assez grande où les lettres sont bien visibles ainsi que les autres détails. Remarquons aussi que l'avers de la médaille de saint Benoît du crucifix est masqué en partie par le Christ.

La protection de la sainte Vierge ne suffit-elle pas ? Pourquoi faire appel à saint Benoit ?

A l'utilité du chapelet de saint Benoît, on pourrait faire encore cette objection : la sainte Vierge, l'Immaculée Conception, est celle qui a brisé la tête du serpent infernal ; elle est la créature la plus puissante, la plus sainte, elle est reine des Cieux au-dessus de tous les hommes et de tous les anges. Par conséquent elle n'a pas besoin de l'aide de saint Benoît pour terrasser les démons ; c'est même lui faire injure que d'appeler le patriarche des moines d'Occident à son aide, comme si elle était impuissante.

Icône de Saint Benoît

La Sagesse divine partage sa puissance

A cela nous pouvons répondre que Dieu, dans le gouvernement divin, appelle les créatures à collaborer selon une hiérarchie conforme à sa Sagesse. Dieu a voulu se servir d'intermédiaires pour répandre ses bienfaits sur les créatures. Dieu aurait pu sauver les hommes d'une manière tout à fait gratuite sans l'incarnation de son Fils, il peut se passer de la sainte Vierge, des saints, des anges et faire tout par lui-même. Mais Dieu en a décrété autrement. Il a choisi un mode d'action qui met davantage en valeur sa libéralité, sa miséricorde. Cela manifeste une plus grande bonté de faire participer les créatures au salut des hommes que de les sauver tout seul, sans aucun intermédiaire. Cela manifeste une plus grande libéralité car cela l'oblige à donner plus aux hommes pour qu'ils puissent collaborer au salut des âmes. Cette coopération des hommes dans le plan du salut incite à rendre gloire à Dieu. D'autre part, cette manière d'agir crée une dépendance entre les hommes, un lien supplémentaire de charité. Ainsi il y a tout un réseau d'amitié qui se crée entre les sauvés. Au Ciel nous verrons ce que l'un doit à l'autre.

La médaille de saint Benoît dans la poche, le chapelet dans la main

On peut ajouter que le chapelet et la médaille de saint Benoît sont des objets religieux dont l'utilisation est bien différente :

- la médaille de saint Benoît ou le crucifix de saint Benoît ne sont pas une prière mais se portent sur soi comme objet de protection contre les mauvaises influences, principalement diaboliques, sans qu'il est besoin de faire des prières spéciales. Cela demande  toute fois des dispositions de dévotion, de respect et de confiance.

- le chapelet est un objet religieux qui sert de support à la prière. Il n'est pas fait pour rester notre poche mais être dans notre main afin de compter les "je vous salue Marie" par dizaine.

Ainsi le chapelet de saint Benoît ne met pas en doute la puissance de la sainte Vierge sur les esprits mauvais, mais met à notre service un autre intercesseur dont la puissance sur les démons est bien réelle.  

Le chapelet de saint Benoît n'est pas un objet religieux reconnu comme tel par l'Eglise catholique. Mais ce n'est pas nécessaire, car il est fait appel à deux dévotions, le chapelet et la médaille de saint Benoît, qui ont été approuvées par l'Eglise depuis longtemps et enrichies d'indulgences.. C'est à nous d'être attentifs à ne pas utiliser le chapelet de saint Benoît dans un esprit superstitieux.

Veuillez vous connecter pour noter cet article

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)