Categories

Recherche dans le blog

Deux scapulaires en l'honneur de la sainte Vierge

Le XIXème a vu apparaître plusieurs scapulaires en l'honneur de la sainte Vierge dont celui de Notre-Dame du Bon-Conseil et le scapulaire du Coeur Immaculé de Marie ou des Clarétins.

Notre-Dame du Bon-Conseil et son scapulaire

Le scapulaire de Notre-Dame du Bon-Conseil se compose de deux morceaux d'étoffe de laine blanche réunis par deux cordons comme à l'habitude et dont la couleur n'a pas d'importance. D'un côté est représentée l'icône de Notre-Dame du Bons Conseil qui se trouve dans l'église des Augustins de Ganazzano près de Rome, avec ces mots "Notre-Dame du Bons Conseil". L'autre morceau de tissu porte les armes papales qui comprennent la tiare et les clés, avec ces mots "Mon enfant, suivez ses conseils". La matière des images peut être de la soie ou une autre étoffe.

Le but de cette dévotion est d'honorer et d'invoquer Notre-Dame du Bon-Conseil et d'obtenir son secours dans les nécessités pressantes de notre époque.

Ce scapulaire a été approuvé par le Pape Léon XIII en décembre 1894 à la demande des Ermites de l'Ordre de Saint Augustin. Bien que ce scapulaire ait été destiné d'abord aux membres de la pieuse association en l'honneur de Notre-Dame du Bon Conseil, confirmée par Benoit XIV en 1753, tous les fidèles peuvent le porter.

Triptyque de L'icône de Notre-Dame du Bon Conseil

L'icône de Notre-Dame du Bon Conseil est une icône miraculeuse ; vous trouverez quelques détails à propos de son histoire sur la fiche produit du triptyque TRT110B

Le scapulaire du Coeur Immaculé de Marie

Description du scapulaire

Ce scapulaire se compose de deux morceaux d'étoffe de laine blanche : celui qui pend sur la poitrine porte l'image du Coeur de Marie d'où s'élève un lis. Le Coeur est entouré d'une couronne de roses et transpercé d'un glaive. De l'autre côté l'on peut trouver le monogramme de Marie.

Ce scapulaire a paru en 1877 dans la Congrégation des Fils du Coeur Immaculé de Marie. Pie IX l'approuva le 11 mai de la même année.

Le scapulaire du Coeur Immaculé de Marie

Saint Antoine Marie Claret

Cette congrégation de missionnaires a été fondée en 1849 par saint Antoine Marie Claret, qui peu de temps après était nommé archevêque de Santiago de Cuba ; plus tard il devint confesseur de la reine d'Espagne. Saint Antoine Marie Claret, persécuté et exilé, mourut en France, à l'abbaye cistercienne de Fondfroide, le 24 octobre 1870.

Les Fils du Coeur Immaculé de Marie

Cette fondation lui fut expressément recommandée par Jésus-Christ et la très sainte Vierge Marie, qui en même temps, lui donnèrent l'assurance que cette Congrégation s'étendrait par toute la terre, qu'elle durerait jusqu'à la fin du monde, et que tous ceux qui mourraient dans son sein seraient sauvés. Cette congrégation s'est d'abord répandue en Espagne et Amérique Latine.

But du scapulaire

Ce scapulaire a pour but de répandre la dévotion au Coeur Immaculé de Marie. Les missionnaires ont été fidèles à répandre cette précieuse dévotion dans tous les pays qu'ils ont évangélisés : partout ils ont établi l'Archiconfrérie et imposé le scapulaire du Coeur Immaculé de Marie.

Zèle missionnaire du fondateur

Saint Antoine Marie Claret était un grand missionnaire qui a su communiquer à sa congrégation sa flamme d'apôtre :

" Un Fils du Coeur Immaculé de Marie, leur disait-il, est un homme qui brûle du feu de la charité, qui embrase tout partout où il passe, qui désire sincèrement enflammer du divin amour l'univers entier, et qui, pour rendre efficace son désir, prend tous les moyens. Rien ne l'arrête : il aime les privations, il a de l'ardeur au travail, il embrasse les sacrifices, il se réjouit dans les calomnies, il tressaille d'allégresse dans les tourments. Il n'ambitionne que de suivre et d'imiter Jésus-Christ, et de travailler sans relâche à la plus grande gloire de Dieu et au salut des âmes".

Saint Antoine Marie Claret

Pour connaître la vie de Saint Antoine Marie, vous pouvez consulter le site de notre abbaye à la page suivante : saint Antoine Marie Claret

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire