Categories

Fatima, l'enfer, le scapulaire de Notre-Dame du Mont-Carmel

Publié le : - Catégories : La Vierge Marie , Tous les articles

Les trois voyants de Fatima

L'Ange du Portugal

Les apparitions de la sainte Vierge à Fatima ont été précédées par trois visites de l'Ange du Portugal, l'Ange de la paix. Son enseignement peut se résumer en six points :

- le coeur de Jésus est profondément outragé par les péchés des hommes ;

- il faut donc prier  le Coeur de Jésus et le Coeur  Immaculé de Marie,

- leur offrir des sacrifices en acceptant toutes les souffrances envoyées par la Providence,

- pour réparer ces outrages,

- pour demander la conversion des pécheurs qui offensent Notre-Seigneur ;

- de cette façon on obtiendra la paix.

Notre-Dame de Fatima

Le message de Notre-Dame

Il ne fera que donner des précisions, des développements concernant ces six points.

«Jésus veut se servir de toi pour me faire connaître et aimer. Il veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé »

Lors de l’apparition du 13 juin 1917, Lucie a reçu sa mission : transmettre au monde le message de Notre Dame de Fatima.

Ce message se résume en deux points :

PRIÈRES : « Priez, priez beaucoup... »

SACRIFICES : « ...et faites des sacrifices pour les pécheurs...»

La raison de l’urgence de ce message ?

« ... car beaucoup d'âmes vont en enfer parce qu’il n’y a personne qui prie et se sacrifie pour elles. » Notre-Dame, 19 août 1917

Pour guider notre prière et nos sacrifices, Notre Dame précise la demande du Ciel en cinq points, dont trois sont bien connus :

- 1 - LE CHAPELET QUOTIDIEN : C’est la demande la plus importante par le nombre de fois où elle est faite. C’est la seule à avoir été réitérée à chacune des six apparitions :

« Récitez le chapelet tous les jours pour obtenir la fin de la guerre et la paix dans le monde. »

2 - LES SACRIFICES POUR LES PÉCHEURS : Le sacrifice demandé par le Ciel est celui qu’exige le parfait accomplissement du devoir d’état.

3 - LA COMMUNION RÉPARATRICE des cinq premiers samedis du mois : Notre Dame annonce en juillet quelle viendra demander la pratique de cet acte de réparation. Elle le fera à Pontevedra en 1925.

Cette pratique comporte six points :

Le premier samedi de cinq mois consécutifs

Confession

Communion

Récitation du chapelet

Méditation de quinze minutes d’un ou plusieurs mystères du Rosaire

Faire le tout en esprit de réparation pour les outrages qui offensent le Cœur Immaculé.

Mais à ces trois dévotions, demandées explicitement par Notre Dame, deux autres sont à ajouter :

- la consécration personnelle,

- le port du scapulaire de Notre-Dame du Mont-Carmel :

 Lucie a toujours affirmé qu'elles faisaient partie de la dévotion au Cœur Immaculé de Marie

Le scapulaire de Notre-Dame du Mont-Carmel

Le scapulaire de Notre-Dame du Mont-Carmel

En 1950, le Père carme Howard Rafferty interroge Sœur Lucie sur le scapulaire de Notre-Dame du Mont-Carmel :

- Dans beaucoup de livres les auteurs ne le mentionnent pas lorsqu’ils présentent le message de Fatima.

- Ah ! qu’ils ont tort, s’est exclamée Lucie. Notre Dame désire que tous, nous le portions.

- Mais la Vierge Marie n’a rien dit lorsqu’elle est apparue sous l’aspect de Notre-Dame du Mont-Carmel. Pouvons-nous être certains que, par cette apparition, elle voulait nous encourager à le porter ?

- Oui.

- Le port du scapulaire est-il aussi important que la récitation quotidienne du chapelet ?

- Oui, le chapelet et le scapulaire sont inséparables.

Conversion des pécheurs

Pour bien se persuader de l'importance du sacrifice et de la prière, rappelons cette parole de la sainte Vierge au cours de l'apparition du 19 août 1917 : « Priez, priez beaucoup et faites des sacrifices pour les pécheurs. Car beaucoup d'âmes vont en enfer parce qu'elles n'ont personne qui se sacrifie et prie pour elles. » Soeur Lucie répondant à la question en quoi consistait  le message de Fatima répondit :"La conversion des pécheurs, et le retour des âmes à Dieu. Cette idée a été répétée dans toutes les apparitions; c'est pourquoi je considère que c'est l'essentiel du message ". Après tout ce n'est que l'Evangile et toute l'économie du Salut car Dieu s'est incarné pour sauver les pécheurs.

La nièce de Lucie

Le Père Ange-Marie en séjour à Fatima se rendit au puits de la maison de Lucie, à l’endroit où eut lieu la deuxième apparition de l’Ange en 1916. Il y rencontra une vieille femme toute de noir vêtue, assise sur un muret de pierres, égrenant son chapelet. Il s'approcha d’elle pour lui demander si elle était de la famille de Lucie. Arrêtant courtoisement sa méditation, la pieuse dame releva la tête et répondit :

«Je suis la nièce de Lucie, la fille de Maria dos Anjos» (Maria dos Anjos est la sœur de Lucie).

Puis, elle parla de sa tante devenue religieuse... et poursuivit :

«Je suis allée lui rendre visite au carmel de Coïmbra. Je lui ai demandé ce que je pouvais faire pour aider à faire connaître le message de Notre Dame de Fatima et Lucie m’a répondu:

- Tu te tiendras près du puits, et quand on te demandera ce que tu fais là, tu répondras que c’est moi qui t'ai dit de rester là pour dire aux passants : Les gens disent que l’enfer n’existe pas, mais il existe! Je l’ai vu ! »

Dans un prochain article, nous aborderons certains points controversés ou mal interprétés qui méritent d'être rectifiés.

Soeur Lucie de Fatima

Veuillez vous connecter pour noter cet article

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)