Categories

L'oratoire de la sainte Face à Tours

Publié le : - Catégories : Histoire religieuse , Jésus-Christ , Tous les articles

Icône de la sainte Face du Christ

Icône de la sainte Face du Christ

Vers la réalisation de la demande de Jésus

Aussitôt après la mort de monsieur Dupont, les carmélites rachetèrent sa maison avec l’oratoire de la sainte Face. Quelques mois après, l’évêque de Tours réunit quelques prêtres chargés d'honorer la Sainte Face, de desservir l'oratoire et de se mettre au service des pèlerins par la prédication, l'administration des sacrements, etc....

Une confrérie fut établie dans l'oratoire de Monsieur Dupont, qui se rattacha d'abord à l'archiconfrérie réparatrice des blasphèmes et de la profanation des dimanches, érigée en 1846 dans le diocèse de Langres. Mais rapidement le besoin de l'autonomie se fit sentir et une archiconfrérie de la sainte Face fut établie en 1885.

L’archiconfrérie de la sainte Face

Le but de cet archiconfrérie est, en premier lieu, d'offrir devant l'aimable et douloureuse Face à Notre-Seigneur Jésus-Christ les hommages de foi, d'adoration, et d'amour qui lui sont dus : ensuite, par la vénération de cette Face divine, de s'exciter à faire des actes de piété, de zèle et de pénitence, propres à empêcher ou à expier les outrages que l'iniquité moderne inflige a la majesté de Dieu, à la divinité de Notre-Seigneur et à l'autorité de l'Eglise : "parmi ces outrages, objet de la réparation,  sont implicitement compris non seulement les blasphèmes et la profanation du Dimanche, mais encore les sacrilèges et les crimes inouïs que propagent de nos jours la franc-maçonnerie et les sociétés secrètes" (ces dernières lignes proviennent d'une brochure consacrée à M. Dupont et à l'oeuvre de la sainte Face publiée en 1957…)

La demande faite par le Christ à Soeur Marie de Saint-Pierre était enfin réalisée.

Nécessité de la réparation à la sainte Face

Si déjà au XIXème Jésus se plaignait amèrement et souffrait des blasphèmes et de la violation du dimanche, que penser de notre époque ?! Le blasphème n'a fait que croître, le dimanche est devenu un jour de divertissement où Dieu est absent, même pour un grand nombre de catholiques... Cette oeuvre réparatrice garde  plus que jamais toute son actualité !

L'archiconfrérie de la sainte Face aujourd'hui

Cette oeuvre de réparation, l’oratoire de la sainte Face et l’archiconfrérie existent toujours. En 2007 l’archevêque de Tours a confié aux dominicains la charge pastorale de l’oratoire de la sainte Face avec la promotion de l’œuvre de réparation. Un père dominicain est le recteur de l’Oratoire de la sainte Face. Il est toujours possible de s’inscrire dans les registres de l’archiconfrérie. Cette inscription est gratuite.

Il est tout à fait possible de demander de l’huile de la Sainte Face, c’est-à-dire, de l’huile de la lampe qui brûle continuellement devant l’icône de la sainte Face et avec laquelle le Vénérable M. Léon Dupont a fait des miracles. les dominicains expédient cette huile de la Sainte Face dans le monde entier par voie postale.  Ils demandent seulement pour l'huile un don qui couvre au minimum les frais de port.

Pour avoir plus d’informations sur l’oratoire de la Sainte Face :

Le site des dominicains de Tours

Le site de l'archidiocèse de Tours

Veuillez vous connecter pour noter cet article

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)