Categories

Saint Jean Bosco et la dévotion à l'Ange Gardien

Publié le : - Catégories : Anges et Archanges , Anges et saints , Tous les articles

Saint Jean Bosco en prière

Saint Jean Bosco en prière

Saint Jean Bosco a écrit un opuscule intitulé le Dévot de l'Ange Gardien. C'est de sa mère, Maman Marguerite, que saint Jean Bosco apprend à connaître et à aimer les anges, et particulièrement son ange gardien, dont il appréciera toute sa vie durant la précieuse compagnie. Ainsi il n'est pas étonnant que cet opuscule fait partie de ses premières publications.

Cette opuscule est composé de neuf considérations comme une neuvaine préparatoire à la fête des Anges gardiens du 2 octobre. Se mettre à l'école des saints surtout en matière d'oraison est toujours très bénéfique.

Bonté de Dieu qui nous donne les saints anges gardiens

La dignité des anges nous permet d'entrevoir la grande bonté de Dieu. Qui sommes-nous pour que Dieu donne à chacun d'entre nous un ange, un esprit céleste qui voit continuellement la face de Dieu, qui veille sur nous et nous protège dès l'instant de notre conception jusqu'à notre dernier souffle ? Tout cela doit nous faire prendre conscience de notre dignité : nous sommes fils de Dieu appelés à régner éternellement au Ciel, à participer à la joie infinie de Dieu. Mais pour nous aider à surmonter les difficultés de cette vie, Dieu a donné un chacun d'entre nous un précepteur, un guide comme si nous étions des enfants en bas âge que Dieu éduque en ce monde pour les faire monter sur le trône et leur donner la couronne éternelle. Il est bien vrai qu'en ce  qui concerne les choses spirituelles, les vérités de la foi, les réalités surnaturelles nous sommes des enfants.

Ange gardien

Les saints Anges nous aiment par égard pour Jésus et Marie

Saint Bernard disait dans un sermon : "Les anges nous aiment parce que le Christ nous a aimé".

De plus Jésus leur ordonne de nous garder. Comment n'obéiraient-ils pas au Fils unique de Dieu fait homme dont les plaies leur montrent combien lui a coûté chaque âme ? Jésus veut que les Anges regardent nos âmes comme les membres du corps mystique.

Cet amour est amplifié par l'amour qu'ils portent à Marie, leur Reine car les saints Anges connaissent la grandeur de la Mère de Dieu, et se réjouissent de la servir. Ils savent que les âmes dont ils ont la charge sont les enfants de Marie. Ainsi l'amour qu'ils ont pour Marie, leur Reine, va jusqu'à embrasser tous ses enfants.

Nous avons de la difficulté à prendre conscience de l'amour de notre ange gardien pour nous, car nous ne comprenons pas la grandeur de leur amour pour Jésus et Marie et encore moins l'amour de Jésus et de Marie pour nous. Prions alors notre Ange gardien pour qu'il nous fasse grandir dans la connaissance de ces amours.

Bienfaits quotidiens de nos anges gardiens

L'Ecriture sainte, dans le livre de Tobie, illustre la sollicitude de l'Ange gardien pour son protégé. Combien de fois, d'une manière providentielle n'avons-nous pas échappé à des dangers plus ou moins graves, ou ressenti une protection mystérieuse ? N'est-ce pas dû à l'action de notre Ange gardien ? Combien de fois notre Ange gardien a-t-il agit en notre faveur sans que nous le sachions ?

"Avec quel soin, s'exclame saint Augustin, avec quel soin et avec quelle affectueuse vigilance ils nous assistent à toute heure, en toute circonstance, où que nous soyons !"

Les Saints Anges nous assistent particulièrement dans l'oraison

La prière est absolument fondamentale pour la vie chrétienne au point que saint Alphonse-Marie de Liguori a écrit : "Celui qui prie se sauve certainement, celui qui ne prie pas se damne certainement" ; ainsi durant le temps de prière le démon s'efforce par tous les moyens de nous en distraire et de nous en faire perdre tous les bienfaits. Il en serait malheureusement ainsi, si l'ange Gardien ne venait aussitôt en aide à notre faiblesse.

Dans les saintes Ecritures nous pouvons voir que les anges nous encouragent à faire oraison :

"L'ange revint et me réveilla comme un homme qu'on réveille de son sommeil" (Zach, 4, 1)

"Je suis venu pour t'instruire afin que tu comprennes les choses de Dieu" (cf Dan. 9, 22)

"C'est moi qui ait présenté ta prière au Seigneur" (Tob. 12, 12)

Ils nous encouragent avec bonté à détacher progressivement notre coeur des choses terrestres pour courir avec foi au pied du trône de Dieu à des moments précis de la journée, pour élever dans un élan de foi et d'amour notre âme vers Dieu, spécialement quand nous sommes à l'église.

Ange gardien

Les saints Anges nous assistent particulièrement au moment de la tentation

Dans ces moments nous avons vraiment besoin du secours du Ciel d'autant plus que le combat n'est pas à armes égales puisque le démon est bien plus fort que nous; ainsi, les Saints Anges nous donnent les secours de Dieu avec profusion de sorte que, celui qui cède lâchement aux tentations du malin, ne cède jamais sans commettre un affront à son bon ange qui constate que seule la faute de l'homme rend vaine sa puissante assistance. Saint Bernard dit que notre ange gardien nous soutient par deux lumières angéliques comparables à deux mains, l'une nous fait voir la brièveté de l'effort, l'autre l'éternité de la récompense.

Les saints nous assistent particulièrement dans les tribulations

C'est par de nombreuses tribulations que nous parvenons au Royaume des Cieux. Les saints Anges le savent bien ; alors dans ces moments notre Ange gardien est encore plus proche de nous pour que nous sortions victorieux de la tribulation. Par ses inspirations, il nous réconforte afin que nous offrions avec amour les peines présentes à Dieu, que nous versions des larmes sur les fautes passées, acceptant la tribulations comme une salutaire satisfaction. Ainsi l'Ange gardien nous aide à porter un regard de foi sur les épreuves permises par Dieu pour notre sanctification.

Ange Gardien

Tendresse du saint Ange Gardien envers le pécheur

Quand nous avons le malheur de pécher, notre aimable gardien ne cesse pas pour autant de nous traiter avec bonté. Nos péchés ne le laissent pas indifférents, loin de là : ils le font souffrir, il les voit comme un affront, comme un mépris de son action tutélaire sur notre âme. Pour autant il ne se retire pas et ne nous abandonne pas. Il ne se contente pas de nous supporter, il continue de nous assister, sa sollicitude envers nous augmente et devient plus compatissante parce que nous sommes plus malheureux et plus misérables. Il présente ses supplications devant le trône de Jésus, le Rédempteur miséricordieux ; il les présente devant celui de Marie, Refuge des pécheurs.

Il nous poursuit sans cesse de ces nombreuses inspirations. Mais, même quand il nous voit peu disposés à l'écouter, notre ange ne cesse pas pour autant de nous aimer. Si ses reproches, ses sollicitations intérieures conduisent son protégé au repentir, comme le saint Ange exulte de joie ! Il y a plus de joie dans le Ciel pour un pécheur faisant pénitence que pour 99 justes qui n'ont pas besoin de pénitence.

Le saint Ange nous assiste particulièrement à l'heure de la mort

Moment suprême, moment décisif que celui de notre mort ; ce n'est pas à cet instant que notre précieux compagnon, qui durant toute notre vie a veillé sur nous, va nous abandonner. Il est assez fréquent que les âmes saintes, les âmes particulièrement fidèles et les plus dociles à la voix de leur ange, à l'approche de la mort, en soient avertis par un pressentiment ou qu'elles sentent le besoin de s'adonner plus à la prière ; cela est sans aucun doute le résultat des secrètes inspirations du saint ange.

Cette vigilance de l'ange s'exerce aussi envers leur protégé sur le point de pécher alors que leur mort est proche, comme nous pouvons le lire dans la vie des saints.

C'est au moment de l'agonie que l'ange se révèle plus que jamais être un puissant protecteur et un consolateur affectueux. L'ange devient ainsi à cette extrémité comme un baume céleste pour notre âme qui n'a plus que quelques heures à vivre avant d'entrer dans l'éternité. Au moment d'expirer un moribond s'écriait : "Oh, comme l'ange combat pour ceux qui lui sont dévots ! Comme il les console ! Ne le voyez-vous pas ici ? Je meurs dans ses bras!"

Saint Jean Bosco

Saint Jean Bosco

Le saint Ange gardien réconforte l'âme au purgatoire

Si au moment de la mort, l'âme n'est pas entièrement purifiée, alors elle doit faire un séjour au purgatoire. Pour autant son ange de l'abandonne pas. Il va souvent la visiter, la consoler en lui faisant espérer une fin rapide de ses peines et l'entrée prochaine dans la Jérusalem céleste, où il l'attend avec impatience pour chanter ensemble les miséricordes infinies du Dieu trois fois saint.

Il va aussi solliciter les mortels pour qu'ils gagnent des indulgences en faveur de son protégé.

Tendresse que nous devons avoir envers notre ange parce qu'il nous aime

Si nous prenons le temps de réfléchir un peu sur toute l'aide que notre ange nous apporte, et cela depuis notre naissance, sur sa sollicitude inépuisable envers nous, que de gratitudes ne lui devons-nous pas ? Remercions le par une tendre affection, en pensant souvent à lui ; de cette manière il multipliera ses prévenances et accentuera son secours.

Veuillez vous connecter pour noter cet article

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)