Categories

Recherche dans le blog

Saint Joseph en action (1)

- Catégories : Saint Joseph , Tous les articles

Diptyque saint Joseph et l'Enfant-Jésus

Le mois de mars est consacré à saint Joseph, époux de Marie. Nous vous présentons quelques fioretti de ce saint. Ces histoires sont de nature à nous encourager à prier ce grand saint pour la conversion de personnes que nous aimons et qui sont loin de Dieu.

Conversion  in extremis

Dernièrement un malheureux, victime de ses désordres et plongé dans une affreuse misère, était  sur le point  d'expirer. La charité chrétienne, en améliorant sa triste position, n'avait rien obtenu de  cet infortuné, résolu de refuser tout secours spirituel.

C'est en vain qu'on lui représentait les malheurs irréparables auxquels il s'exposait. il ne répondait que par un sourire de mépris vraiment diabolique.

On était dans le mois de saint Joseph : on eut la bonne pensée de recourir à ce grand Saint.

Le 19 mars on redouble de prières, on rappelle à saint Joseph que la séraphique Thérèse a assuré qu'on ne l'implore jamais en vain, surtout le jour de sa fête.

O puissance de la prière ! ce jour béni, le malade demande lui-même les secours religieux, et veut qu'on lui amène le prêtre qu'il a le plus injurié; il recueille le peu de force qui lui restent et fait une confession générale de toute sa vie avec de grands sentiments de contrition. Quelque heures plus tard, il n'était plus temps. Saint Joseph le savait bien. Avant la fin du jour où l'on célèbre la fête du glorieux Patriarche, ce pauvre pénitent privilégié est allé paraître devant le Dieu infiniment bon qui veut bien récompenser les ouvriers venus à la dernière heure.

Gloire et reconnaissance à saint Joseph!

Une image de saint Joseph

Une mère chrétienne avait une fille dont la conduite était déplorable.  Cette mère affligée n'entrait jamais à l'église sans se jeter à genoux devant un tableau de saint Joseph, implorant avec larmes la conversion de sa fille. Enfin une inspiration se présente : "SI je lui donnais une image de saint Joseph! " se dit elle ; et, profitant  de l'absence de son enfant, elle entre dans sa chambre. sur la table se trouvait un livre mais quel livre!

- O saint Joseph, dit la mère, pardonnez-moi si je mets ici votre image, mais il le faut. Au retour, la jeune fille reprend sa lecture. "Qu'est-ce ceci? dit-elle. Une image! "

Elle la retourne et lit machinalement une prière imprimée au verso. Puis elle pleure et jette au feu son mauvais livre. Elle était convertie.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire