Categories

Saint Joseph en action (2)

Publié le : - Catégories : Saint Joseph , Tous les articles

Triptyque de saint Joseph : les sept douleurs et allégresses

Triptyque des sept douleurs et allégresses de saint Joseph

Saint Joseph et la chasteté

Une jeune personne avait fait voeu de chasteté. Ayant eu le malheur d'y être infidèle, elle n'eut pas le courage de s'en confesser. Dés lors, avec la profanation des Sacrements, commença pour elle une vie de remords et de tourments. La pensée lui vint de recourir à saint Joseph. Pendant neuf jours, elle récita dévotement l'hymne et l'oraison du Saint. La neuvaine achevée, la fausse honte disparut, et comme elle l'écrivit elle-même au P. de Barry en le priant de publier cette faveur de saint Joseph, loin de lui coûter, la confession fut pour elle un vrai bonheur.

"Convaincue par cette expérience, ajoutait-elle, de la puissance et de la bonté de saint Joseph, je pris sur moi son image avec la résolution de ne plus m'en séparer ni jour ni la nuit. A partir de ce moment ,  j'ai pu vaincre les tentations impures, et j'ai reçu  tant de grâces que je ne sais comment les reconnaître. "

Comment  saint Joseph protège ses fidèles serviteurs

M. N***, parfait chrétien et fidèle serviteur du glorieux Patriarche son patron, s'approchait des sacrements tous les huit jours avec une ferveur exemplaire. Tous les ans, le 19 mars, il redoublait de ferveur et passait bien saintement ce beau jour.

Il commençait d'abord par la réception des sacrements. Une fois qu'il se disposait ainsi À fêter son saint Patron, il partit un peu avant cinq heures pour aller assister à la sainte Messe à laquelle il devait communier. Chemin faisant, il s'entretenait intérieurement avec saint Joseph. Au lieu de suivre la route, il longeait le canal pour éviter la boue. Il était seul, et la nuit était sombre. Arrivé à un angle, il lance le pied sans s'apercevoir du danger. Mais, Ô bonté de saint Joseph! une main invisible le retint, le relève, le remet en sûreté et ne lui laisse pas douter que son puissant protecteur, c'est cet aimable Saint!

Comment saint joseph console au moment de la mort 

M. N***ne laissait passer aucun jour sans réciter le Memorare et l'Ave Joseph; aussi, en plusieurs autres occasions, a-t-il obtenu des grâces et des secours extraordinaires. C'est surtout à l'heure dernière qu'il éprouva le bonheur d'avoir été le serviteur de saint Joseph. quelques jours avant sa mort, il reçut les derniers sacrements avec une ferveur qui fit verser des larmes à tous les assistants. Un peu avant d'expirer, n'ayant plus l'usage de la parole, il fait un signe en regardant le tableau de saint Joseph qui était près de son lit. On s'empresse de le lui présenter. Il le saisit de sa main défaillante, et, en souriant, le baise avec amour. Comme on veut le reprendre pour le remettre en place, il le retient, le presse sur son coeur, le regarde encore et expire, les yeux fixés sur ce tableau chéri et le sourire sur les lèvres.

Veuillez vous connecter pour noter cet article

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)