saint Michel, Patron des parachutistes 2/2

Publié le : 22/09/2016 14:38:15
Catégories : Anges et Archanges , Articles religieux, objets monastiques

Médaille de saint Michel archange

Après la guerre les parachutistes français étaient toujours à la recherche d'un saint patron protecteur. Si la deuxième guerre mondiale était finie, ce n'est pas pour autant que les conflits armés avaient cessé, ils se poursuivaient notamment en Indochine où la France était directement engagée.

Fondement historique et liturgique du patronage de saint Michel

Un bataillon devait partir pour l'Extrême Orient et à la fin de la messe saint Michel fut publiquement invoqué. Du coup l'idée germa parmi les aumôniers et ils se mirent au travail pour constituer un dossier exposant les fondements historiques et liturgiques de ce choix. Les témoignages dans la sainte Ecriture, la place de saint Michel dans la liturgie et les nombreux sanctuaires dédiés à saint Michel (Mont saint Michel, Mont Gargan) prouvent abondamment que cet archange est le patron idéal pour les parachutistes :

- il est invoqué dans la liturgie comme notre protecteur dans les combats : "saint Michel Archange, défendez-nous dans les combats !", chantons-nous au graduel de sa messe.

- il est le soldat de Dieu : saint Michel est surtout connu pour son combat victorieux contre Satan et les anges rebelles comme le raconte le livre de l’Apocalypse. Mais dans d’autres livres sacrés, il est fait aussi allusion à saint Michel Archange : dans le livre de Daniel, l’épître de saint Jude, où saint Michel joue le rôle de protecteur auprès du peuple hébreux.

- Il vient du ciel. La sainte Bible parle d’un grand silence qui se fit dans le ciel : cela rappel ce grand silence que les paras éprouvent lorsque sautant, ils se trouvent dans les airs entre le bruit assourdissant des moteurs de l’avion et le fracas des batailles.

saint Michel devient le patron des parachutistes

Un guerrier venant du Ciel, qu'y a-t-il de mieux comme saint Patron pour les parachutistes ? 

Ce travail de recherche fut surtout mené par le Père Casta alors jeune aumônier des parachutistes. Une fois le dossier bouclé, il fut soumis à la hiérarchie, et cela aboutit l'année suivante à la première cérémonie officielle où l'Archange saint Michel fut célébré comme le patron des parachutistes. Cet évènement eut lieu le 13 juin 1948 à la cathédrale d'Hanoï. La guerre d'Indochine rendait urgent ce besoin d'un saint Patron pour les parachutistes.

La première médaille officielle de saint Michel

A cette occasion une médaille en argent massif fut frappée sous la direction du Père Casta. Cette médaille religieuse, de forme rectangulaire, représentait saint Michel avec les ailes déployées terrassant le démon et en arrière plan, trois parachutes ouverts. Pour la petite histoire, la fabrication de ces médailles put être payée grâce au butin pris sur l'ennemi lors de l’opération Léa à Bac Kan, menée par les parachutistes eux-mêmes. On n'est jamais mieux servi que par soi-même.

Voici la première médaille de saint Michel réalisée par le Père Casta :

Médaille de saint Michel Archange

L'image provient de ce forum consacré à la mémoire des parachutistes :

http://www.chemin-de-memoire-parachutistes.org/t3344-medailles-saint-michel-suite

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)