Categories

Recherche dans le blog

Le scapulaire rouge de la Passion - I

- Catégories : Les scapulaires , Objets religieux

Scapulaire rouge de la Passion

Soeur Apolline

Le scapulaire de la passion  est dû à une soeur de saint Vincent de Paul, soeur Apolline, née en 1810 qui renonça à un brillant avenir selon le monde pour se faire religieuse en 1833.

Elle était considérée par son entourage et les pauvres comme une sainte. C'est la contemplation de Jésus-Hostie et du crucifix qui l'a conduite au sommet de la perfection. Ce qui frappait le plus ses compagnes, était son recueillement. A partir de 1845 elle eu le privilège de voir Notre-Seigneur tous les vendredi entre deux et trois heures.

Au cours d'une de ses visites divines où elle revoyait le Christ dans sa passion, il lui semblait que la sainte Vierge lui disait : « Le monde se perd parce qu'il ne pense pas à la Passion de Jésus-Christ : fais tout pour qu'il y pense ; fait tout pour qu'il se sauve… »

Le scapulaire rouge de la Passion

Le 26 juillet 1846 soeur Apolline vit Notre-Seigneur plein de majesté et de beauté qui avait à la main droite un scapulaire écarlate sur lequel Il était représenté sur la croix, entouré  des instruments de la Passion qui ont le plus fait souffrir sa très sainte humanité. Autour du crucifix, il y avait cette inscription « sainte Passion de Notre-Seigneur Jésus-Christ protégez-nous ! » A l'autre bout du ruban de laine écarlate, était l'image des Saints Coeurs de Jésus et de Marie, l'un entouré d'épines, l'autre percé d'une lance ; entre les deux coeurs était une croix qui s'élevait au-dessus, et au-dessous on lisait en exergue « Sacrés Coeurs de Jésus et de Marie, protégez-nous ».

Le 14 septembre de la même année Notre-Seigneur compléta cette vision par ces paroles : «  Les prêtres de la Mission, c'est-à-dire les Pères Lazaristes, doivent seuls donner ce scapulaire, et ceux qui le porteront bénit par eux recevront tous les vendredis la rémission entière de leurs fautes et une grande augmentation de foi, d'espérance et de charité ».

Approbation du scapulaire de la Passion

M. Etienne, supérieur des Lazaristes put à l'occasion d'un voyage à Rome parler au bienheureux Pie IX des grâces exceptionnelles de soeur Apolline. Le Pape écouta avec une grande bienveillance et attention,et par un rescrit du 25 juin 1848 il approuva sans difficulté ce nouveau scapulaire, qui s'appelait Scapulaire de la Passion de Notre-Seigneur et des Sacrés Coeurs de Jésus et de Marie. Seuls les Pères Lazaristes pouvaient le bénir et l'imposer.

Mais en 1853 le Pape donna le pouvoir au supérieur des Lazaristes de communiquer à tout prêtre le pouvoir de bénir et d'imposer le scapulaire de la Passion aux fidèles.

A suivre...

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire