Categories

Qu'est-ce que le signe de croix ?

Publié le : - Catégories : Crucifix - Croix , Objets religieux , Tous les articles

Signe de croix et mains

Le signe de la croix est sans doute le symbole chrétien le plus utilisé dans la religion catholique aussi bien par les fidèles que par la liturgie. Normalement toute prière commence par ce signe de la croix, où le mystère de la Rédemption est associé au mystère de la sainte Trinité. Malheureusement nous ne connaissons pas l'origine de ce signe de la croix, ni quand a eu lieu cette association.

Avec ce symbole religieux nous sommes vraiment au coeur du mystère chrétien, où les  trois mystères, Trinité, Incarnation et Rédemption sont étroitement liés : le mystère de la sainte Trinité, c'est le mystère du Dieu Amour, qui a voulu racheter l'homme et le libérer de l'esclavage du démon ; et ce mystère de la Rédemption suppose le mystère de l'Incarnation : seule une personne à la fois Dieu et homme pouvait racheter le genre humain. Le danger est que la routine et l'habitude nous fassent oublier toute la richesse et profondeur de ce signe religieux.

Comment fait-on le signe de croix ?

La première chose est de faire un signe de croix qui soit beau et digne. On commence par mettre la main droite au front en disant "Au nom du Père" puis on déplace la main au bas de la poitrine en y associant les mots "et du Fils", on termine en portant la main à l'épaule gauche, non pas en s'arrêtant à la clavicule, mais bien jusqu'à l'épaule et enfin à l'épaule droite en prononçant les paroles "et du Saint-Esprit. Amen."

Il ne s'agit pas de faire un signe bâclé. A Lourdes sainte Bernadette ne put faire son signe de croix qu'après avoir vu la sainte Vierge lui montrer avec quelle dignité il doit être fait. Semblablement à l'Ile Bouchard, quand Jacqueline Aubry, la voyante la plus âgée, lorsqu'elle racontait le récit des apparitions de la sainte Vierge dans l'Eglise paroissiale, elle insistait toujours sur la majesté et la lenteur avec laquelle la sainte Vierge faisait le signe de la croix. Dans son témoignage que l'on peut voir en video, Jacqueline Aubry fait un tel signe de croix.

L'attention aux paroles nous aidera à bien faire le signe de la croix. Ainsi nous vous donnons quelques explications sur leur sens.

Croix Christ

Au nom du...

le mot nom, au singulier, sans "s", rappelle l'indivisible unité de l'essence divine. Par les trois noms qui vont suivre nous confessons la Trinité des personnes. Avec quelle simplicité et clarté est proclamé le mystère de la Trinité par un simple signe de croix !

... du Père...

Nous avons un Dieu qui est Père, principe éternel de l'être, de qui sont sorties toutes les créatures, célestes et terrestres, visibles et invisibles. Il n'est pas seulement Père  pour son Fils, Dieu par nature ; mais il est aussi Père de tous les hommes ; nous sommes ses fils par adoption, il est notre Père très aimant, source de toute paternité.

Croix colombe

... et du Fils...

Fils par nature, c'est-à-dire, un Fils qui est Dieu égal en toute chose à son Père duquel il a tout reçu. Un fils qui est éternel qui n'a pas eu de commencement et qui a toujours été fils.

C'est ce Fils éternel qui dans le temps s'est incarné dans le sein de la Vierge Marie, a pris une nature humaine sans perdre la sienne propre, mais en unissant dans cette deuxième personne de la sainte Trinité, les deux natures, humaine et divine, sans confusion, ni mélange. Il a fini sa vie terrestre en mourant sur la croix pour notre salut.

Cette oeuvre de salut, n'est pas seulement l'oeuvre du Fils.

Croix lys strass

...et du Saint-Esprit.

Ce mot termine le signe de la croix. le saint-Esprit est la troisième personne de la sainte Trinité, égal en tout au Père et au Fils : Dieu unique, dans l'Unité d’essence, mais Trinité de personnes. Si la première personne est nécessairement puissance, la seconde nécessairement sagesse, la troisième est nécessairement amour. Cet Amour, essentiellement bienfaisant, complète l’œuvre du Père qui crée, et l’œuvre du Fils qui rachète : il sanctifie l’homme et le conduit à la gloire.

En prononçant le nom du Saint-Esprit, la croix est formée. Nous ne connaissons pas seulement le Rédempteur, nous connaissons encore l’instrument de la rédemption. Ainsi, pendant qu’il inonde l’esprit de lumières éblouissantes, le signe de la croix ouvre dans le cœur une source d’intarissable amour.

En unissant le mystère de la Trinité avec la croix, l'Eglise nous enseigne le lien étroit entre le mystère de la Rédemption et le mystère de la sainte Trinité. Même si c'est seulement le Fils de Dieu qui s'est incarné et est mort sur la croix, la Rédemption, c'est-à-dire, le salut de l'homme, est une oeuvre des trois personnes divines.

Croix scout

Veuillez vous connecter pour noter cet article

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)