Categories

Quelle est la signification de la prière de la Médaille Miraculeuse ?

Médaille Miraculeuse en or massif

Sur la Médaille Miraculeuse nous pouvons lire l'invocation suivante : "O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous". Si la sainte Vierge a demandé que soit inscrite cette prière sur la Médaille Miraculeuse, ce n'est pas dans un but esthétique, mais pour qu'on la prie avec cette invocation. Notre prière sera d'autant plus fervente que nous saisissons son sens. C'est pourquoi nous offrons un commentaire ou une méditation sur cette courte prière mariale.

O Marie conçue sans péché 

Ces premiers mots rappellent un privilège absolument unique, celui d'avoir été préservé du péché originel ; c'est un dogme de foi défini par le pape Pie IX le 8 décembre 1854. Marie a été conçue sans le péché originel, elle n'a pas eu à être purifiée même dès le premier instant de sa conception, elle a été conçue toute pure ; elle est l'Immaculée conception. Cette conception sans péché a été possible en prévision des mérites du Christ. Ainsi la sainte Vierge, même si elle n'a pas été souillée par le péché originel, a été rachetée par son Fils. Ce privilège est le plus grand des privilèges de la sainte Vierge et il a été accordé à Marie en prévision de sa Maternité divine ; car il fallait une telle mère, une Vierge si pure, pour le Fils de Dieu. 

A l'époque des apparitions de la sainte Vierge à la rue du Bac en 1830, ce dogme n'était pas encore défini, mais c'était une croyance très répandue dans l'Eglise catholique, même quasiment universelle. Le pape Pie IX, avant de définir ce nouveau dogme, consulta toute l'Eglise par l'intermédiaire des évêques pour connaître quelle était la croyance des fidèles et quelle ancienneté avait cette affirmation de la conception immaculée de Marie ; ainsi la définition de ce dogme n'était pas quelque chose de nouveau, mais venait comme confirmer la foi de l'Eglise. Ainsi le port de la Médaille Miraculeuse est une profession de foi envers le dogme de l'Immaculée Conception.

Bienheureux Pape Pie IX

Le Bienheureux Pape Pie IX qui a défini le dogme de l'Immaculée Conception

Le péché, le seul mal que nous devons craindre

L'affirmation que Marie fut conçue sans péché, sous-entend que ce n'est pas notre cas. Et surtout, non seulement nous n'avons pas été préservé du péché originel comme Marie dès sa conception, mais nous avons aggravé la situation par nos péchés personnels. Cette allusion au péché nous rappelle que c'est le seul mal que nous devons craindre, et que c'est par le péché que la mort et la souffrance sont entrées dans le monde. Le plus grave n'est pas encore à ce niveau, car la mort corporelle et la souffrance ne sont rien par rapport à la mort spirituelle causée par le péché mortel ; ce qui compte ce n'est pas ce qui passe mais ce qui est éternel. Et si nous avons le malheur de mourir dans cet état, en état de péché mortel, nous sommes condamnés à l'enfer, lieu où règne la haine et la souffrance d'une manière indicible, pour toute l'éternité. Voilà le malheur des malheurs dont la sainte Vierge veut nous préserver par le port de la Médaille Miraculeuse. Si les grâces obtenues par la Médaille Miraculeuse sont de toutes sortes, en définitive elles sont orientées directement ou indirectement à notre salut éternel.

Ainsi, par le port de la Médaille Miraculeuse, la sainte Vierge veut nous protéger du péché et de ses terribles conséquences, spécialement dans l'éternité.

Médaille Miraculeuse

Priez pour nous

Cette demande adressée à la sainte Vierge Marie doit être faite avec confiance. Cette disposition honore beaucoup la Mère de Dieu et la dispose à nous exaucer, car la confiance suppose l'amour, l'humilité, la foi en la puissance de Marie, en l'amour de Marie pour chacun d'entre nous. Si vraiment nous sommes convaincus que Marie est notre Mère, qu'elle est la Mère de tous les hommes, c'est avec une grande confiance que nous devons la prier : une mère ne désire-t-elle pas avant toute chose, pour son enfant, qu'il soit heureux, qu'il soit auprès d'elle ? Voilà une des raisons pour la prier avec confiance ; elle sait mieux que nous-même ce qui nous convient, ce qui est nécessaire pour notre salut. Si nous avons l'impression que la sainte Vierge ne nous écoute pas, peut-être  demandons nous des choses  nuisibles pour notre salut, ou elle met un délai à nous l'accorder pour nous faire prendre conscience de la grandeur du don qu'elle désire nous obtenir. Une marque de la prière authentique, c'est la persévérance ; ainsi nous devons sans nous lasser répéter cette prière. Sa brièveté permet de la mémoriser facilement, d'aller à l'essentiel et de la prier souvent.

Statue de la Vierge de la Médaille Miraculeuse

Statue de la Vierge de la Médaille Miraculeuse

Qui avons recours à vous

Par cette dernière phrase, la sainte Vierge nous demande notre coopération :  "si Dieu, t'a créé sans toi, comme dit saint Augustin, il ne nous sauvera pas sans toi".

C'est une invitation, un encouragement à prier Marie. Dieu pourrait nous exaucer sans que nous ne lui demandions rien. S'il en était ainsi, nous finirions par croire que tout nous est dû, nous n'aurions plus de la reconnaissance envers Dieu et il deviendrait pour nous comme un étranger. Ainsi par ces derniers mots, la sainte Vierge nous invite à prendre conscience d'une manière explicite que nous devons avoir fréquemment recours à elle.

Prenons donc l'habitude de dire souvent cette courte prière, non seulement quand nous sommes dans l'épreuve ou le besoin, mais aussi quand tout va bien, afin que, lorsque l'épreuve arrivera ou que nous serons sollicités au mal par nos mauvais penchants ou par le mauvais esprit, nous puissions garder courage et sortir victorieux de ces combats.

Veuillez vous connecter pour noter cet article

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)