La couronne ou le chapelet de l'Enfant-Jésus

Publié le : 29/08/2019 13:18:42
Catégories : Articles religieux, objets monastiques , Dévotion à l'Enfant-Jésus

Chapelet Saint Enfant Jésus

La vénérable Soeur Marguerite du Saint-Sacrement

Le chapelet de l'Enfant Jésus est une dévotion qui a son origine au Carmel de Beaune en 1636. A cette époque vivait une sainte carmélite, Soeur Marguerite du Saint-Sacrement (1619 - 1648). Ame d'élite, elle reçut du Ciel des faveurs exceptionnelles : dès sa onzième année le Sauveur apparaît maintes et maintes fois sous les traits d'un petit enfant ; elle possède la science des Saints avec une telle plénitude qu'elle est capable d'exposer les arcanes les plus sublimes de la mystique avec la profondeur et la précision d'un théologien.

Vénérable Marguerite du Saint-Sacrement

Dévotion donnée par Jésus lui-même

C'est donc l'Enfant Jésus lui-même qui enseigna en 1636 à Soeur Marguerite la manière d'honorer le mystère de son Enfance jusqu'à l'âge de douze ans. C'est Lui encore qui établit l'ordre et les règlements de la pieuse institution "La famille du Saint Enfant Jésus". La sainte Carmélite a retranscrit ce que l'Enfant Jésus lui avait dicté ; nous ne faisons que la citer :

La famille du Saint Enfant Jésus

"Cette petite dévotion a été instituée pour honorer la sainte Enfance de Jésus de laquelle elle dépendra et par la grâce de laquelle elle subsistera ayant pour chefs Jésus, Marie et Joseph.

Il y en a neuf qui sont choisis pour commencer cette Famille en l'honneur des neuf mois que le Verbe éternel a été dans les entrailles de la Très Sainte Vierge, qui seront les domestiques de l'Enfant Jésus, pour le servir et le suivre en tous les états de sa vie et de son enfance, lesquelles honoreront en une sainte union de coeur et d'esprit toutes les actions, paroles et mystères que Jésus-Christ a opérés en la terre pour accomplir l'oeuvre de notre Rédemption.

Les neuf susdites, comme domestiques de Sa Famille, commenceront leur service le 24 mars 1636, à l'heure de minuit où elles se consacreront et se dédieront au Verbe éternel, s'offrant à lui en ce premier moment qu'il s'est incarné pour lui appartenir et pour être ses domestiques à jamais."

Un chapelet de quinze grains

Ces neufs premiers membres de la sainte Famille sont évidemment toutes des carmélites de la communauté de Beaune à commencer par la prieure.

Toutes les associées de la Famille et domestiques du saint Enfant Jésus auront pour marque de leur appartenance à l'Enfant Jésus, à la sainte Vierge et à saint Joseph, chacune un chapelet de quinze grains :  sur douze on dira douze Ave, en l'honneur des douze premières années de l'Enfant Jésus sur la terre et de ses premières oeuvres, paroles et actions, et trois Pater, en l'honneur des trois chefs Jésus, Marie, Joseph.

Les douze mystères de l'Enfant-Jésus

Les douze mystères de l'Enfant-Jésus qui sont médités, sont les suivants :

- l'Incarnation,

- le séjour du Verbe dans le sein de Marie,

- la Nativité,

- sa demeure dans l'étable,

- sa circoncision

- l'Epiphanie,

- La présentation au Temple,

- la fuite en Egypte,

- le retour d'Egypte,

- la vie cachée à Nazareth,

- ses voyages avec Joseph et Marie,

- son séjour au Temple au milieu des docteurs.

Effets de cette dévotion au Saint Enfant Jésus

Cette dévotion se répandit rapidement dans la ville de Beaune, en Bourgogne, puis dans toute la France et même à l'étranger. Il a fallu fabriquer en quantité des petits chapelets de l'Enfant Jésus.

Du temps de la vénérable Soeur Marguerite, la récitation du petit chapelet obtint des prodiges de grâces spirituelles et temporelles.

"Qu'on récite la couronne avec piété et confiance, tout spécialement pendant l'Avent, durant les fêtes de Noël et le 25ème jour de chaque mois pour honorer la naissance du Fils de Dieu :"

"Ce jour est précieux par les grandes grâces que le divin Enfant daigne répandre" dit la vénérable Soeur Marguerite du Saint-Sacrement.

"Qu'on porte et récite le petit chapelet de l'Enfant-Jésus comme un mémorial de la grandeur et de l'innocence de Jésus dans la crèche et comme un lien qui nous unit à lui"

Autres grâces et bienfaits d'après la formule de bénédiction :

"Préservez tous ceux qui les porteront et le réciteront de leur mieux en l'honneur de votre Enfance (...) de la méchanceté des démons, tenez éloignées d'eux toutes puissances hostiles à leur âme et leur corps, protégez les contre les attaques des hommes et de tout autre danger (...) ;qu'ils soient à même de recevoir la plénitude de votre grâce et de partager votre gloire éternelle."

Chapelet et couronne

Le chapelet du Saint Enfant-Jésus s'appelle aussi "La Petite Couronne de l'Enfant-Jésus". D'ailleurs le mot couronne s'emploie pour les dévotions qui consiste en prières répétées en un nombre de fois déterminé au moyen de grains enchaînés ou enfilés. Les mots chapelet et rosaire sans autre précision sont normalement réservés pour le chapelet de la sainte Vierge si ancien et si vénérable.

Enfant Jésus de Prague

La croix sauvegarde du Saint Enfant-Jésus de Prague et la couronne de l'Enfant-Jésus.

Actuellement nous trouvons des chapelets de l'Enfant-Jésus avec, à l'extrémité, la croix sauvegarde du Saint l'Enfant-Jésus de Prague.

Ces deux dévotions sont très voisines puisque la dévotion à l'Enfant Jésus de Prague date aussi du XVIIème, pratiquement la même année ; en outre elle provient de religieux carmes ; mais pour autant elles sont  indépendantes ; nous avons déjà consacré un article sur notre blog à la croix sauvegarde du saint Enfant Jésus de Prague.

Il est clair que la croix sauvegarde n'est pas un élément essentiel de la couronne du Saint Enfant Jésus. Parfois, ce chapelet est appelé chapelet de l'Enfant Jésus de Prague, mais cette appellation n'est pas tout à fait exacte.

Pour en savoir plus sur Soeur Marguerite du Saint-Sacrement, vous trouverez sur notre boutique religieuse un petit livre de 48 pages consacré à cette Vénérable. La première partie est un résumé de sa vie et la deuxième partie contient un certain nombre de prières et de dévotions envers le Petit Roi de Grâce. On y trouve naturellement la couronne du Saint Enfant Jésus avec deux méthodes pour prier cette couronne :

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)