Categories

La mort et la résurrection de saint Joseph et les Evangiles

Publié le : - Catégories : Saint Joseph , Tous les articles

Dans un article précédent nous avons vu que la résurrection et l'assomption de saint Joseph affirmées par quelques saints, étaient loin de pouvoir être définies comme vérité de foi et qu'il y avait encore un important travail de recherche à réaliser.

Mais avant d'aller à la découverte d'éventuels écrits des Pères de l'Eglise en faveur de la résurrection de saint Joseph, essayons de découvrir d'après les évangiles quand eu lieu cette résurrection.

La réponse à cette question dépend en partie du moment de sa mort.

Mort de saint Joseph

Mort de saint Joseph entouré de Marie et de Jésus (peinture, XXème)

La mort de saint Joseph

L'Evangile ne dit rien d'explicite de la mort de saint Joseph. Quant à son époque, nous sommes simplement réduits à des hypothèses qui sont au nombre de trois :

- saint Joseph serait mort peu après l'épisode de Jésus perdu et retrouvé au temple. Saint Epiphane qui adhère à cette opinion, avance comme raison le silence des Evangiles au sujet de saint Joseph après cet épisode. Cet argument est peu convaincant car de la vie de Jésus entre 12 ans et le début de sa vie publique, les Evangiles ne disent absolument rien. Par conséquent saint Joseph a pu très bien mourir quand Jésus avait 20, 25 ou 30 ans.

- Une deuxième opinion, fort improbable, fixe la mort de saint Joseph après la Résurrection du Christ et par conséquent elle fait assister saint Joseph à la Passion du Christ. Saint Ambroise (Lib.de Instit. Virg., c. VI, et in Luc, c. XXIV) et d'autres Pères s'en tiennent à cette position. Le silence des Evangiles sur la présence de saint Joseph est vraiment surprenant à moins d'identifier saint Joseph le père adoptif de Jésus avec Joseph d'Arimathie. Les Pères qui suivent cette position ont peut-être été induits en erreur par saint Luc qui donne le nom de Juste à Joseph d'Arimathie venu réclamer le corps de Jésus. Ce même nom de Juste avait déjà été donné à saint Joseph, l'époux de Marie, par saint Matthieu au début de son Evangile lorsqu'il parle du doute de saint Joseph à propos de Marie enceinte de Jésus. Cette confusion est incompréhensible car saint Luc en parlant de saint Joseph d'Arimathie dit qu'il était décurion.

- la troisième opinion place la mort de saint Joseph peut avant le début de la vie publique de Jésus. plusieurs passages de l'évangile sous-entendent la mort de Jésus avant la vie publique :

- les noces de Cana : Marie était invitée au mariage ; si saint Joseph était encore en vie, il aurait dû être invité aussi ;

- L'épisode où Jésus est averti que sa mère et ses frères (ses cousins) le cherchent ;

- Sur la croix Jésus confie sa Mère à saint Jean. Si Joseph était encore en vie, cela n'était pas nécessaire.

Cette dernière opinion est très voisine de la première. Même si ce qui les distingue ne porte pas à conséquence, la dernière hypothèse est préférable pour la raison suivante.

Mort de saint Joseph

Saint Joseph, gardien de la sainte Famille

Si saint Joseph était mort alors que Jésus n'avait que 12 ans, la sainte Vierge et Jésus auraient été sans ressource : Jésus était encore incapable d'assumer la succession de son père adoptif dans le travail de charpentier. Or Saint Joseph a justement été donné comme époux de Marie et Père de Jésus pour subvenir aux besoins même modestes de la sainte Famille. Il est donc difficile d'admettre que la sainte Providence ait privé la Mère et l'enfant du soutient du Père alors qu'il était encore nécessaire.

Par contre, il semble évident que la mission de saint Joseph était achevée lorsque Jésus était devenu en mesure de pourvoir aux nécessités de sa Mère ; alors saint Joseph pouvait terminer sa vie terrestre par un heureux trépas entouré de Jésus et de Marie. 

La résurrection de saint Joseph

Si saint Joseph est vraiment ressuscité la question qui vient à l'esprit est : à quel moment ? Les auteurs qui parlent de la résurrection du père putatif de Jésus font généralement référence aux versets 52 - 53  du chapitre XXVII de l'Evangile de saint Matthieu :

"Et les tombeaux s'ouvrirent ; de nombreux corps de saints défunts ressuscitèrent. Sortant des tombeaux après sa résurrection, ils entrèrent dans la ville sainte et se montrèrent à beaucoup de gens."

Saint Joseph est-il ressuscité avant le Christ ?

Ce texte offre une difficulté, car il suit immédiatement le récit de la mort du Christ. Par conséquent cette résurrection aurait eu lieu avant celle du Christ. Mais si on lit attentivement ces deux versets, la difficulté n'est qu'apparente car le texte précise "Sortant des tombeaux après sa résurrection". Les corps de ces défunts sortirent du tombeau aussitôt après la résurrection du Christ ; s'ils étaient ressuscités au moment de la mort du Christ ils seraient restés vivants dans le tombeau jusqu'à la résurrection du Christ ; ce qui est pour le moins absurde. Selon les Pères de l'Eglise, il y a donc deux temps : dans un premier temps, les tombeaux s'ouvrirent au moment de la mort du Christ pour manifester la victoire du Christ sur la mort ; et un deuxième temps, la résurrection de ces défunts après celle du Christ.

Ressusciter pour mourir une deuxième fois ?

Mais une deuxième difficulté surgit, car selon une opinion défendue par Saint Augustin, suivi en cela par saint Thomas dans sa Somme théologique, ces morts qui ressuscitèrent au moment de la mort du Christ moururent de nouveau. Cependant il semble plus simple d'affirmer que saint Joseph ressuscita à ce moment avec ces morts et suivit le Christ dans son Ascension avec les autres ressuscités. D'une part, quoi bon de ressusciter pour mourir de nouveau dans l'attente de la résurrection finale ? D'autre part ils ressuscitèrent pour témoigner de la résurrection du Christ. S'ils devaient mourir après, leur témoignage perdrait de leur valeur et pourrait laisser croire que le Christ aussi est mort de nouveau. Il parait donc plus raisonnable de penser que ces saints qui ressuscitèrent, suivirent le Christ dans son Ascension. Ainsi, nous pouvons fixer l'Assomption de saint Joseph à ce moment là.

Statue de saint Joseph et l'Enfant Jésus

Les reliques de saint Joseph

Dans un ouvrage de la fin du XIXe siècle, nous pouvons lire que les Camaldules de Tusculum posséderaient des ossements de S. Joseph. Si ces reliques s'avéreraient authentiques, cela règlerait le problème de la résurrection de saint Joseph, malheureusement dans un sens négatif. Mais il semblerait qu'il s'agisse d'un autre saint du même nom. A part ce couvent des Camaldules, il n'y a pas d'autres communautés ou maisons religieuses qui revendiquent de posséder des ossements ou autres reliques primaires de saint Joseph. Quant à son tombeau nous n'en avons aucune trace.

Les recherches sur la résurrection de saint Joseph continuent

Bien que les Evangiles ne parlent pas de la résurrection de saint Joseph,  on a vu que deux versets de saint Matthieu permettent de la supposer ; mais on est encore loin d'une vérité de foi. Pour cela, il faut regarder de plus prêt les écrits des Pères et les témoignages de la Tradition, pour voir s'ils n'offrent pas un ensemble concordant permettant d'affirmer avec certitude la résurrection de saint Joseph.

Articles en relation

Veuillez vous connecter pour noter cet article

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)