Categories

Recherche dans le blog

Les voyants des apparitions de la Vierge à La Salette, sont-ils crédibles ?

Statue de la Vierge de Notre-Dame de La Salette en pleurs

Statue de la Vierge de Notre-Dame de La Salette en pleurs

La Vierge à La Salette

Le 19 septembre 1846 la sainte Vierge apparaissait à deux petits bergers, Mélanie Calvat, 15 ans, et Maximin Giraud, 11 ans, qui paissaient leur troupeau de brebis dans la montagne, près du village de La Salette. Très rapidement Mgr de Bruillard mena une enquête très minutieuse et 5 ans après les événements, l'évêque de Grenoble reconnaissait officiellement les apparitions de Notre-Dame à La Salette : "L'apparition de la Sainte Vierge... porte en elle-même tous les caractères de la vérité... les fidèles sont fondés à la croire indubitable et certaine".

Destinées des deux voyants

Mais pour les deux voyants les difficultés et les épreuves ne vont pas manquer durant leur vie. Les bergers de La Salette sont calomniés. "Il y a bien longtemps, que pour tuer le fait de La Salette, on cherche à tuer moralement les deux enfants" écrivait le vicaire général Rousselot de Mgr de Bruillard ; il avait été chargé en 1851 par ce dernier de porter à Rome les lettres écrites par Mélanie et Maximin et qui contenaient les secrets ; ce chanoine joua un rôle très positif dans l'histoire de La Salette.

Maximin, desservi par sa naïveté et sa générosité, fut écarté de plusieurs séminaires, souvent calomnié. Il mourut avant ses 40 ans, dans la misère où il était né.

Mélanie fut d'abord bien accueillie par les soeurs de Corenc, puis elle dut les quitter et s'exiler en Angleterre, ensuite à Marseille, en Grèce, de nouveau en France, en Italie où elle meurt, seule et pauvre, à l'âge de 72 ans.

Ces deux destinées contrastent avec le chemin lumineux de sainte Bernadette ou de soeur Lucie de Fatima. Elles ont desservie la cause des apparitions de la Vierge à La Salette. Pour autant le pèlerinage de La Salette a eu des défenseurs qui ne sont pas sans renom, comme Léon Bloy et Jacques Maritain.

Mais alors que faut-il penser des deux voyants ? Y a-t-il une explication à ce rejet des voyants de La Salette ?

Les voyants de La Salette : Mélanie et Maximin

Les voyants de La Salette : Mélanie et Maximin

Reconnaissance des apparitions de la Vierge à La Salette

Mgr Bruillard qui a reconnu les apparitions et a toujours été très favorable, démissionne le 2 juillet 1852 ; il est remplacé par Mgr Ginoulhiac, évêque gallican, fort apprécié du nouveau régime. Il tient beaucoup à cette faveur, et il ne veut déplaire en rien à l'empereur Napoléon III. Cela est important et sera la cause des persécutions contre Mélanie et Maximin.

La mission des bergers est finie, celle de l'Eglise commence

En effet, Mgr Ginoulhiac est bien vu du régime impérial, il deviendra archevêque de Lyon, mais les secrets des voyants, reçus de la Vierge, annoncent la chute de l'empereur qui, selon Mélanie, voulait à la fois être pape et empereur. Mgr Ginoulhiac se  trouvait donc dans une situation délicate, lui qui ne voulait pas déplaire au régime et qui d'un autre côté devait soutenir le pèlerinage de La Salette en raison de Mgr Bruillard et de Pie IX. La seule solution était de désolidariser le plus possible le pèlerinage des voyants, ce que Mgr Ginoulhiac a exprimé dans une formule admirablement bien frappée, lors de son homélie du 19 septembre 1855, à La Salette, devant 9000 pèlerins : "La mission des bergers est finie, celle de l'Eglise commence." Cette maxime va déterminer son action constante pour écarter, marginaliser les voyants, empêcher les voeux de Mélanie ou l'accès de Maximin au sacerdoce.

Cette attitude de rejet des voyants de la Vierge à La Salette explique ainsi la vie plus ou moins chaotique de Maximin et de Mélanie, comme nous allons le voir dans d'autres articles. Pour aggraver encore la situation les deux voyants ont été victimes de calomnies, lancées par des prêtres qui étaient peut-être gênés par certaines parties du secret.

Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette

Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette

Les secrets révélés aux voyants par la sainte Vierge à La Salette

Cette révélation des secrets reçues de la sainte Vierge ont joué aussi en leur défaveur. Plusieurs versions, plus ou moins apocalyptiques ont circulées bien des années après les apparitions, au point que Mélanie fut traitée comme une visionnaire, et ces différentes versions comme le fruit d'un faible cerveau. Jusqu'à une date récente nous n'avions aucun moyenne vérifier le bien fondé de ces révélations, car les récits originaux des secrets envoyés au pape en 1851 étaient considérés comme perdus. Or en 1999 ils ont été retrouvés dans les archives de la congrégation pour la doctrine de la foi. Notre prochain article consacré aux apparitions de la Vierge à La Salette parlera des ces fameux secrets retrouvés.

Propagée partout, la calomnie sur les bergers de La Salette, témoins qui ont vécu souvent seuls au sein du monde sans pouvoir réaliser leur vocation, a été perpétuée jusqu'à nos jours. Peut-être que leurs appels à la conversion, l'appel de Marie aux prêtres indignes dérangeaient certains. Ainsi il y a tout un travail de réhabilitation à faire en faveur des voyants en racontant plus en détails leur vie.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

3 commentaires

Villeroi - 06/10/2021 14:48:26


Les teneurs des enquêtes faites par l'Eglise après les Apparitions ont été déformées pour que les paroles attribuées à la Vierge soient dans le seul sens voulu par l'Eglise. C'est du moins ce que la découvertes d'archives d'origine semblent avoir avancé.

Dulac Dominique - 30/09/2021 01:38:23


Les deux petits bergers de la salette sont tout à fait crédible.leurs vies ont été difficiles c'est normal le Chemin de Dieu est difficile. Malheur sur malheur sur le juste mais de tous Dieu le délivré.on est tous des pêcheurs mais les épreuves amènent l'humilité et ouvrent le cœur. Maximin et Mélanie et Mélanie sont des enfants de Dieu. Ils ont souffert le monde est.mauvais et déteste la lumière.

Dulac Dominique - 30/09/2021 01:13:23


Personnellement j'ai toujours bien aimé La Salette.le site est magnifique et puis l'histoire de ces deux.petits bergers l'apparition de Marie et son message très simple et très concret d'une fille d'Israël.je me tiens loin du folklore catholique de ce lieu.c'est un lieu Saint où il est bon de prier Dieu.On y retrouve la simplicite de la Bible.