Categories

Recherche dans le blog

La dévotion à l'Icône de la Sainte Face - 3

Soeur Marie de Saint-Pierre

Soeur Marie de Saint Pierre

Réparatrice de la sainte Face de Jésus

Pour répondre à la demande de Jésus, Soeur Marie de Saint-Pierre accepte d'être une victime réparatrice ; ces paroles de Notre Seigneur mettent bien en valeur cette mission : "Ma fille, je vous prends aujourd'hui pour mon économe et je remets de nouveau ma sainte Face entre vos mains, afin que vous l'offriez sans cesse à mon Père pour le salut de la France. Faites valoir ce divin talent, vous avez en lui de quoi faire toute les affaires de ma maison : vous obtiendrez, par cette sainte Face, le salut de beaucoup de pécheurs : avec cette offrande, rien ne vous sera refusé..."

La réparation, le salut de la France et la sainte Face sont intimement liés dans la mission de Soeur Marie de Saint-Pierre. Un peu plus tard, le Seigneur élargit l'horizon en invitant Soeur Marie de Saint-Pierre à ne pas se limiter à la France, mais à penser à tous les pauvres pécheurs et surtout les agonisants.

Le Seigneur lui enseigne à offrir à son Père, en vue du salut des âmes, tout ce que Lui-même a fait pour nous.

Le très saint Nom  de Jésus et l’icône de la sainte Face

Par une simple comparaison le Christ lui fait comprendre le rapport du très saint Nom de Jésus à sa Face adorable et le rôle des âmes réparatrices :

Outrages envers la sainte Face de Jésus

« Il m’a fait voir, dit-elle, à l’aide d’une comparaison aussi simple que juste, comment les impies par leurs blasphèmes attaquent son adorable Face, tandis que les fidèles la glorifient par les hommages de louanges rendus à son Nom et à sa Personne. Voyez un homme distingué par son nom et ses mérites en présence de ses ennemis ; ceux-ci ne portent pas la main sur lui, mais ils l’accablent d’injures, ils ajoutent à son nom d’amères dérisions, au lieu des titres qui lui sont dus. Remarquez alors ce qui se passe sur la face de cet homme injurié ; ne diriez-vous pas que toutes les paroles outrageantes qui sortent de la bouche de ses ennemis viennent se reposer sur sa face et lui font souffrir un véritable tourment? On voit cette figure se couvrir de rougeur, de honte et de confusion ; l’opprobre et l’ignominie qu’elle souffre lui sont plus cruels à supporter que les tourments réels dans les autres parties de son corps. Eh bien ! voilà un faible portrait de la Face de Notre-Seigneur outragée par les blasphèmes des impies !

Comment réparer ces outrages envers la sainte Face

Représentons-nous ce même homme en présence de ses amis qui, ayant appris les insultes qu’il a reçues, s’empressent de le consoler, de le traiter selon sa dignité, font hommage à la grandeur de son nom en le qualifiant de tous ses titres d’honneur. Ne voyez-vous pas alors la face de cet homme ressentir la douceur de ces louanges ? La gloire se repose sur son front et, rejaillissant sur son visage, elle le rend tout resplendissant ; la joie brille dans ses yeux, le sourire est sur les lèvres ; en un mot, ses fidèles amis ont guéri les douleurs cuisantes de cette face outragée par ses ennemis ; la gloire a passé l’opprobre. Voilà ce que font les amis de Jésus par l’oeuvre réparatrice:

la gloire qu’ils rendent à son Nom se repose sur son auguste front et réjouit sa Très Sainte Face d’une manière toute spéciale au Très Saint Sacrement de l’autel. »

A suivre et bientôt la fin...

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire